Thursday, March 30, 2017

Et les vacances, ça se passe?


 Et bien, deux choses.
1. Prendre des vacances quand on n'est plus en thèse, c'est pas mal, en fait. On ne devrait pas être en train de rédiger, on ne se sent pas coupable, on profite pleinement du fait que quand on glande, on ne devra pas le payer plus tard. Oui, vraiment, c'est pas mal.
2. Tous ces gens qui disent de faire attention au troisième jour du ski parce qu'on est fatigués, de faire attention au relâchement du stress, etc, et bien je les comprends. Le stress que j'ai au travail est différent que celui de la thèse car il est beaucoup plus "immédiat", et on ne s'en rend pas vraiment compte sur le moment-même, mais c'est quand on s'arrête que la fatigue tombe. Le premier jour je me suis fait une petite conjonctivite derrière les fagots, sexy et pratique. Les autres se sont fait de sympathiques tendinites ou autres chutes, des angines, et pour ma part j'ai eu un reflux de malade pendant tout le séjour. C'est gai, dites, les vacances. 

Non mais pour de vrai, c'est gai, les vacances. Je ne vous poste pas de photo de groupe car certains sont réfractaires au fait d'avoir leur image sur internet, mais pour ceux qui reconnaissent le fond, j'étais aux Menuires. Il y avait encore de la neige et du soleil par intermittence. Quand il n'y avait plus de neige on avait des terrasses. Et on a carrément bien mangé, les bonnes résolutions de perte de poids sont postposées aux 20km de Bruxelles. Ah oui le masque en plein soleil c'est à cause de la conjonctivite, et j'ai mes lunettes de soleil en dessous. Je vous ai dit, sexy et pratique.
Sinon j'ai fini une pieuvre dont je suis particulièrement fière...
Allez à bientôt depuis Bruxelles où il fait beau aussi, en fait...

No comments: