Monday, September 26, 2016

Nami Cosmétiques

C'est avec beaucoup de plaisir que je vous annonce le lancement de la marque "Nami", cosmétiques bio et zéro déchet, lancée par mon amie Line... Cela fait des mois qu'elle travaille sur ce projet, et après une campagne de crowdfunding et une série de tests en laboratoire pour valider ses produits, le grand jour est venu, elle se lance... 

Nami c'est une toute jeune marque de cosmétiques belges qui vous propose une alternative écologique et économique aux cosmétiques conventionnels. Pas de packaging, pas de marketing, juste les matières premières naturelles de qualité biologique et des recettes simples. J'ai moi-même pu tester certains de ses produits et je dois dire que je suis convaincue! Nami propose notamment une gamme de déodorants secs qui sont extra, ils sont efficaces, sentent bon (mais pas trop fort), n'irritent pas et ne laissent pas de marques sur les vêtements, que demander de plus? Et j'ai également le beurre pour le corps karité-églantier qui pour le coup est un vrai beurre, hydratation maximale, beaucoup plus efficace que tout ce que j'ai pu tester auparavant. Bref je suis assez convaincue, tant par le produit que par la capacité de Line de porter sa marque plus loin. 
Les produits seront en vente à partir du 1er octobre (c'est vendredi les gens!) et en attendant, il y a un concours sur la page facebook... Que je vous conseille d'aimer sur ce lien-ci! 
Et si vous voulez déjà faire un tour sur sa boutique en ligne... C'est ici.
Nami Cosmétiques propose aussi des ateliers pour apprendre à faire soi-même ses propres produits cosmétiques!
Bonne découverte!

Wednesday, September 21, 2016

My bugs and I

Il y a une autre chose dont je voulais vous parler quand j'ai fait mon post sur "Le Charme discret de l'Intestin" de Julia Enders: c'est le blog de mon amie Esmé!
Esmé et moi nous sommes rencontrées à Londres quand elle faisait son doctorat en biochimie et moi mon master en études européennes. Contrairement à moi, sa passion pour ses sujets de recherche n'a fait que s'approfondir avec les années, et après avoir travaillé sur le prion de la vache folle et la recherche contre le cancer, elle a concentré ses recherches sur notre microbiote. Auteur de Science is so Sexy (où vous pouvez lui poser toutes vos questions liées à la science), elle travaille maintenant dans la communication scientifique et a lancé un nouveau blog, "My bugs and I". 
Ses articles, tous aussi fascinants les uns que les autres, abordent des sujets variés comme l'absorption des calories (et pourquoi certaines personnes les absorbent mieux que d'autres), le lait maternel, le cancer, les allergies, l'eczéma, etc etc. Le contenu de son blog est basé sur des articles scientifiques qu'elle vulgarise pour nous. Personnellement je suis toujours contente de voir une nouvelle publication, qui me fait découvrir des choses que j'ignorais complètement! C'est fou tout ce petit monde dont on ignore l'existence et qui détermine tellement de choses...
N'hésitez pas à faire un tour sur son blog ou à liker sa page facebook!




Monday, September 19, 2016

Une petite update

Quoi de neuf? Et bien, point de vue travail, le planning n'est pas encore très chargé, vu que je commence tout juste et que ma fonction n'est pas encore vraiment définie, mais c'est néanmoins épuisant... Il parait que c'est comme ça pour tout nouveau boulot, mais je n'ai pas vraiment le souvenir que cela avait été le cas dans mes changements professionnels précédents. Enfin, il faut dire que le précédent changement date de 2009, à l'époque j'avais 26 ans (ah! quelle jeunesse!), et je n'avais pas une fin de thèse dans le dos. Puis aussi, il faut dire que la thèse n'impliquait pas de mettre un réveil le matin... Ca change tout!
L'autre impact inattendu est que quand je sors du bureau, j'ai comme une pulsion, il faut que je marche. J'ai passé la journée derrière un bureau, et alors qu'avant je promenais Knacki pendant 45 minutes en début d'après-midi, ici la demi-heure de pause repas ne laisse pas le temps de faire grand chose... Quand je rentre, je choppe Knacki qui n'en peut plus de s'être vautrée sur le canapé pendant près de dix heures et je passe tout le temps qui était avant dédié à la couture à marcher. Et je n'aurais jamais cru dire ça, mais je n'ai plus envie de coudre... Enfin ça reviendra je pense, j'ai quelques projets de développement pour le Fil de Bibil, mais si dans ma tête ça tourne, c'est au moment de se mettre à l'oeuvre que ça bloque!
Et sinon, in other news:
1. Admirez le chef-d'oeuvre de mon père, chez qui le combat poules versus fouine était jusqu'à présent très biaisé en faveur de la fouine. Mais ça va changer! Remarquez, même Salami n'y arrive pas! (Enfin je suspecte quand même le quotient intellectuel de la fouine d'être légèrement supérieur à celui de Salami, mais ne disons rien). 
 2. Ooooh qu'elle est belle cette chemise en Liberty! J'avais un peu peur, en voyant le patron, de faire quelque chose de vieux jeu au possible, mais en Liberty tout est beau.
 3. Brunch! J'ai des amis qui mettent les petits plats dans les grands et qui font des trucs fabuleux pour nous recevoir à manger autour d'un "brunch improvisé"... Oeufs benedict, compote de prunes, jus de fruits frais, quiche, plateau de fromage et de chutney, tartes... Super bon! 
 4. Et enfin, dimanche sans voiture oblige, nous avons fait un petit détour par le parc royal pour le village de la bière! Ici devant le stand de Bertinchamps avec une triple, qui ma foi n'est pas mauvaise du tout!
(Et une chemise que j'ai cousue, aussi).
Allez, bonne semaine à tous! 

Monday, September 12, 2016

Le charme discret de l'intestin

J'aime le scatologique.
Je n'y peux rien, c'est comme ça, je suis née avec.
Mais je pense que vous aimerez aussi le scatologique quand vous aurez lu ce livre, qui traite avec beaucoup de finesse et d'humour d'un sujet un peu, disont, qui sent le prout.
Croyez-le ou non, ce livre est une vulgarisation de thèse... Julia Enders a en effet fait un doctorat sur l'intestin, cet organe mal aimé. Elle part du principe que le corps est traversé du système lymphatique, avec le cerveau comme chef d'oeuvre; du système vasculaire, avec le coeur comme chef d'oeuvre; et du système digestif, dont le chef d'oeuvre, l'intestin, est un deuxième cerveau, mais dont personne ne parle. Pourtant son action est essentielle à notre fonctionnement, pas seulement digestif, mais aussi pour notre équilibre psychique et immunitaire. Elle aborde longuement son sujet de prédilection, la flore intestinale, soit notre extraordinaire symbiose avec un monde de bactéries amies. Mais elle traite aussi un tas d'autres sujets: les allergies et les intolérances, le lait maternel, les probiotiques, prébiotiques, le diabète, le rôle des bactéries dans la protection de notre système immunitaire, etc. Cela va du général, avec l'explication globale du fonctionnement de notre système digestif (dont en fait on ignore tout!), au particulier, avec la description par exemple de certaines bactéries comme le toxoplasme ou la salmonelle.
Tiens, d'ailleurs, saviez-vous comment font les vaches pour tirer des protéines de leur alimentation alors qu'elles ne mangent (en théorie) que de l'herbe? Pourquoi on peut se sentir dépressif en cas de gastro ou après avoir pris des antibiotiques? Pourquoi certaines personnes peuvent vivre en symbiose toute leur vie avec une bactérie hélicobacter, et pourquoi certaines vont faire des ulcères? Pourquoi les rats infestés par le toxoplasme vont avoir une attitude suicidaire?
Une mine d'information qui se concentre dans ce petit livre, qui se lit comme un roman, pendant les vacances ou lors d'un long trajet en train. Vous allez rire à l'évocation de l'envie de faire un prout dans le salon de la tante Thérèse; vous allez vous mettre à rajouter des choux et des oignons dans votre alimentation; et pour une raison que je ne peux vous expliquer trop explicitement, vous vous trouverez à ajouter un petit tabouret à côté de votre WC pour les grosses commissions...  
Mais si je peux vous conseiller une chose: ne lisez pas la partie sur les vers.
Ne la lisez pas, je vous dis.

Friday, September 09, 2016

Caro

Salut à tous!
Pour ceux qui nourrissaient des craintes quant à la postérité du blog, ne craignez pas! Car si quand je rentre chez moi je n'ai en effet plus aucune envie de me mettre devant un ordinateur, il me reste environ 1 heure de métro par jour à combler... Et je n'aurais pas cru dire ça, mais il y a un moment où Candy Crush et facebook ne suffisent pas. 
Alors aujourd'hui je vais partager avec vous ce lien:
Mon amie Caroline est en effet la star de Matière Grise cette semaine! A partir de la minute 13:54 vous pourrez suivre son combat avec son locked-in syndrome. Le sujet est à la base effroyable mais le reportage est très beau et est un réel élan d'espoir et d'inspiration.
A 25 ans, Caro avait la vie devant elle. Nous étions dans cette phase où tout peut encore se jouer, les premiers boulots, les premiers mariages, les sorties en semaine, pas encore d'enfants. Caro était ma colocataire à l'époque et nous avions une vie très amusante, rythmée de sorties et de fêtes, dans une maison pleine de vie et jamais propre. Puis un jour elle s'est effondrée sur son lieu de travail, et tout s'est arrêté pour elle. Elle a fait un accident vasculaire cérébral fulgurant. Le caillot de sang a asphyxié la connection entre son cerveau et son tronc cérébral. En un battement de paupière, elle est devenue prisonnière de son propre corps.
Pourtant, malgré l'horreur de cette réalité, Caro est parvenue à faire de son accident une force. Dans cette vidéo, vous verrez son extraordinaire volonté de reprendre le contrôle de son corps. Moi qui ai assisté à ses débuts, je peux vous dire que beaucoup de chemin a été fait: pouvoir regarder droit, pouvoir être assise sur une chaise roulante, pouvoir manger, et surtout, pouvoir communiquer. Les premiers mois il fallait de longues minutes pour pouvoir dire un mot, sur base de clignements d'yeux, et généralement ce mot avait trait à son confort immédiat. A présent elle a un parolier qu'elle peut guider avec sa main gauche, et avec lequel elle peut partager photos, vidéos, instants de vie. 
Ce que vous ne voyez pas dans le reportage, c'est aussi son combat pour récupérer une vie sociale et professionelle. Elle s'est beaucoup impliquée dans l'amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées, notamment via son site www.handilien.eu. Elle participe à des conférences, rencontre des personnes impliquées dans le milieu. Elle fait de la pyrogravure, et vous le verrez dans cette vidéo, elle peint. Elle a la chance d'être entourée de parents extraordinaires et d'une équipe de professionnels qui la soutiennent dans ses efforts au quotidien. Car c'est clair que ce n'est pas facile, six ans plus tard, alors que la vie de tous ses amis a continué, et qu'il lui faut faire des efforts démesurés pour que la sienne ne reste pas figée dans le temps. Ce qui frappe surtout, c'est la force de caractère dont Caro fait preuve pour affronter son handicap, et pour récupérer ce qui lui a été pris.
Bref, je vous conseille fortement de regarder ce documentaire, il dure environ 20 minutes! Bonne soirée à tous!