Monday, September 12, 2016

Le charme discret de l'intestin

J'aime le scatologique.
Je n'y peux rien, c'est comme ça, je suis née avec.
Mais je pense que vous aimerez aussi le scatologique quand vous aurez lu ce livre, qui traite avec beaucoup de finesse et d'humour d'un sujet un peu, disont, qui sent le prout.
Croyez-le ou non, ce livre est une vulgarisation de thèse... Julia Enders a en effet fait un doctorat sur l'intestin, cet organe mal aimé. Elle part du principe que le corps est traversé du système lymphatique, avec le cerveau comme chef d'oeuvre; du système vasculaire, avec le coeur comme chef d'oeuvre; et du système digestif, dont le chef d'oeuvre, l'intestin, est un deuxième cerveau, mais dont personne ne parle. Pourtant son action est essentielle à notre fonctionnement, pas seulement digestif, mais aussi pour notre équilibre psychique et immunitaire. Elle aborde longuement son sujet de prédilection, la flore intestinale, soit notre extraordinaire symbiose avec un monde de bactéries amies. Mais elle traite aussi un tas d'autres sujets: les allergies et les intolérances, le lait maternel, les probiotiques, prébiotiques, le diabète, le rôle des bactéries dans la protection de notre système immunitaire, etc. Cela va du général, avec l'explication globale du fonctionnement de notre système digestif (dont en fait on ignore tout!), au particulier, avec la description par exemple de certaines bactéries comme le toxoplasme ou la salmonelle.
Tiens, d'ailleurs, saviez-vous comment font les vaches pour tirer des protéines de leur alimentation alors qu'elles ne mangent (en théorie) que de l'herbe? Pourquoi on peut se sentir dépressif en cas de gastro ou après avoir pris des antibiotiques? Pourquoi certaines personnes peuvent vivre en symbiose toute leur vie avec une bactérie hélicobacter, et pourquoi certaines vont faire des ulcères? Pourquoi les rats infestés par le toxoplasme vont avoir une attitude suicidaire?
Une mine d'information qui se concentre dans ce petit livre, qui se lit comme un roman, pendant les vacances ou lors d'un long trajet en train. Vous allez rire à l'évocation de l'envie de faire un prout dans le salon de la tante Thérèse; vous allez vous mettre à rajouter des choux et des oignons dans votre alimentation; et pour une raison que je ne peux vous expliquer trop explicitement, vous vous trouverez à ajouter un petit tabouret à côté de votre WC pour les grosses commissions...  
Mais si je peux vous conseiller une chose: ne lisez pas la partie sur les vers.
Ne la lisez pas, je vous dis.

No comments: