Tuesday, May 03, 2016

Remerciements

Comme il l'est de coutume, j'ai effectué quelques remerciements à la fin de ma défense de thèse... J'ai fait bref, prévoyant quelques défaillances émotionnelles (qui finalement ne sont pas venues, n'en déplaise à mes collègues qui avaient fait des paris sur à quel moment je craquerais). Mais voici, en résumé, ce que j'ai dit... J'ai abrégé ou enlevé des noms pour respecter quand même un semblant d'anonymat mais les personnes intéressées se reconnaîtront!
Ceci fera donc taire les rumeurs selon lesquelles j'allais remercier mes chiens, ma machine à coudre et mon four à vapeur, qui m'ont été utiles dans la procrastination, mais qui hélas sont peu réceptifs aux compliments...

"Je suis assez contente de voir la fin de six ans et demi de travail. Je m’étais engagée peut-être un peu naïvement dans cette thèse, sur base du fait que j’avais déjà écrit trois mémoires, et qu’est-ce qu’une thèse sinon un très gros mémoire…
Heureusement mon promoteur A. était un petit peu plus réaliste que moi et m’a permis de recadrer mes ambitions. Je pense qu’il a parfois été un peu désespéré par ma propension à écrire des tartines, surtout des tartines en anglais, et à ma résistance aux théories des politiques publiques qu’il affectionne tellement et que j’affectionne tellement peu. Mais au final, nous y sommes parvenus, et c’est grâce à ses questions répétées sur « c’est quoi ta thèse », « quelle est ton analyse » et « quel est le lien avec ton cadre théorique ».
Je remercie également [mon jury]. Je suis très reconnaissante du temps qu’ils m’ont donné et de leur disponibilité et ce dès le début de la thèse.
Je voudrais aussi mentionner mes généreux bienfaiteurs, [organismes financiers], pour avoir financé ma recherche.
Comme je l’ai dit, cette thèse était basée sur 105 entretiens, et ces entretiens il a fallu les retranscrire. Je remercie tous ceux qui m’ont aidés dans cette tâche, souvent bénévolement, spécialement Line, Chantal, et [quelques Merris]. Je remercie aussi ceux qui ont relu cette thèse, de nouveau les Merriman, mais aussi Yi-Pei et Andrew. Enfin, je suis reconnaissante du soutien que j’ai reçu dans l’organisation de ma défense de thèse, spécialement de la part de ma famille pour le powerpoint que vous avez vu, et pour le buffet que vous allez voir.
Viennent mes remerciements à mes collègues et amis du [centre de recherche]. Comme je suis restée au Germe presque huit ans, j’ai pu voir beaucoup de monde passer et donc il serait trop long de tous les citer.
Pour finir, je voudrais remercier mes parents, qui m’ont toujours soutenue dans la rédaction de cette thèse, ainsi que dans mes études en général. Il est vrai que j’ai joué les prolongations. Ils étaient sur le point d'appeler Super Nanny sur le thème, "Ma fille adulte est retournée en adolescence, qui puis-je faire?".
Mais la thèse c’est maintenant terminé. Je vais regretter les moments où je pouvais encore utiliser l'excuse « je ne peux pas, j’ai thèse ». Mais il parait que oui, il existe une vie après la thèse, et je propose que nous la commencions par un buffet célébratoire [et autres informations pratiques]. Vous pourrez entre autres y goûter à la bière artisanale de mon père qu’il a appelée la Fräulein Doktor pour l’occasion.
Il me reste à vous remercier tous pour votre présence ici et pour votre attention soutenue."

Au regard du post qui va suivre, vous verrez que l'attention n'a pas toujours été soutenue... Hum hum.

No comments: