Thursday, March 24, 2016

In Brussels

Mon ami Alec, avec qui j'ai étudié le journalisme, m'a demandé si je voulais bien écrire un témoignage des attentats de Bruxelles pour son journal, the Conway Daily Sun. Je me sens un peu coupable de "témoigner" alors que vraiment, tout ce que j'ai fait c'est suivre l'actualité enfermée dans une salle de classe. Je n'ai rien vécu de dramatique si ce n'est par écran interposé. Depuis mardi, je n'arrête pas de me rappeler toutes les fois où je suis passée en métro à Maelbeek, où j'ai enregistré mes bagages à Zaventem, toutes celles où j'y ai conduit des amis - et d'imaginer ce que j'aurais fait si cela avait été moi. Mais ce n'était pas moi. Mon témoignage n'est en rien exceptionnel, mais il reflète le vécu de la majorité des Bruxellois: enfermés en sécurité et impuissants... 

No comments: