Wednesday, April 08, 2015

Bon, et cette thèse?

Commençons par un petit projet de couture... Je suis tombée sur des tissus à motifs britanniques et malgré mes bonnes résolutions de me restreindre, tant dans mes achats que dans ma couture, j'ai quand même craqué, et j'ai fourni les petits expats Aymeric et Gabriel en bavoirs à thème. (Vous pouvez trouver le tutoriel ici).


J'ai déjà cousu pas mal de bavoirs, personnellement je trouve que les ronds sont plus mignons... Mais je remarque aussi que leur obsolescence programmée arrive beaucoup plus rapidement, car passé un certain âge, plus un bavoir a de superficie, au mieux c'est! Ceux-ci sont plus fonctionnels (on dirait presque qu'ils sont moins travaillés, même si ce n'est pas le cas). L'avantage, c'est que point de vue gestion des stocks, coudre des bavoirs en rectangle permet de minimiser les chutes et de maximiser donc l'utilisation de votre tissu que vous aimez d'amour vrai, et donc d'y aller gaiement pour faire de grandes pièces sans aucune culpabilité. Néanmoins, je pense que c'est améliorable, et que l'édition suivant va être cousue selon un modèle de capes de super-héros...  
Bref. 
La partie plaisante étant passée, parlons de thèse, voulez-vous. Commençons avec quelques FAQs.
1. Tu rends quand?
Haaaa! Vous voulez ma mort ou quoi, ne me posez jamais cette question sans prendre des pincettes! Mais soit, le but est d'avoir un premier draft pour fin juin, et un définitif pour début septembre. Mais cet objectif est mis à mal par deux obstacles certains: le premier étant la disponibilité de mon promoteur, qui va bien devoir relire des trucs dans les mois à venir, et le second étant les petites tuiles de santé provoquées par le stress, et qui sans être trop graves, sont néanmoins chronophages. Pour n'en citer que quelques unes: en décembre, je me suis complètement coincée le dos, ce qui a donné lieu à un post un peu dramatique décrivant maux de têtes, vertiges, problèmes de foie, etc... Qui sont progressivement partis avec des séances d'ostéopathie intensives. Après j'ai aussi choppé la grippe, et une fois que la grippe était finie, je me suis choppé une sciatique... Qui, elle, est toujours en cours, et aggravée par une tendinite du genou droit qui est apparue de nulle part. Sans compter cet orgelet qui est là depuis deux mois et qui ne part pas, nom d'un baume ophtalmique antibiotique, et les aphtes, et les remontées acides, et l'eczéma, enfin, d'où la question suivante:
2. Tu passes quand en mode blocus au finish?
Bientôt. Parce que je vais devoir écouter mon corps un moment ou un autre et arrêter de me surcharger d'activités, i.e. arrêter d'organiser des dîners chez moi, d'aller au cours de couture, écriture créative, piscine, et de sortir autant, tout en me mettant la pression sur des projets de couture ou de cuisine multiples rythmés par l'acquisition récente de mon thermomix, et par les naissances qui sont, elles aussi, nombreuses en ce début d'année... Bref, il va falloir que j'apprenne à dire "non" et "tant pis" et que je bosse sur cette thèse, histoire d'arrêter d'être rongée par le remord à chaque fois que je fais autre chose, et que je m'en débarrasse une bonne fois pour toutes. Ca va être dur parce que dès que je m'isole trop, je déprime, et c'est sans doute pour ça que j'ai des activités tous les soirs, mais bon il faut ce qu'il faut...
3. Et après la thèse, tu fais quoi?
Haaaaaaaa! Mais vous voulez vraiment ma mort! Ne posez JAMAIS cette question sans prendre des pincettes! Et bien je ne sais pas ce que je fais après la thèse, figurez-vous. On m'a dit qu'il existe une vie après la thèse, perso j'attends de voir pour y croire... Ce qui est sûr c'est que plus la fin se rapproche, plus je stresse, et je me demande si ce n'est pas la perspective de l'après-thèse qui me stresse plus que le fait de terminer celle-ci... J'oscille entre vouloir continuer coûte que coûte dans ma spécialisation académique, et entre vouloir faire complètement autre chose, mais j'avoue que je suis tellement crevée par cette thèse que c'est difficile de voir plus loin que le court terme... En fait je postule déjà pas mal mais le résultat n'est pas très encourageant, j'espère que le fait d'avoir ma thèse m'ouvrira plus de portes. Mais un problème à la fois voulez-vous? Commençons par finir.
4. Et pourquoi tu n'updates pas le blog plus souvent?
Le blog... Il est le premier à souffrir de cette fin de thèse, il me semble, d'autant plus que ce n'est pas comme si je n'avais pas de matériel pour l'updater, mais bon... Manque de motivation, manque de temps, et autres problèmes de santé. Ca me fait du bien de blogger de temps en temps mais si c'est pour le faire à la va-vite entre deux autres activités parce qu'on se sent coupable, alors autant ne rien faire... 
5. Et on peut faire quelque chose?
Maintenant que vous le dites... Si vous faites du granola... J'adore le granola. Non mais vraiment, j'adore. Je suis très très fan.
Et si vous voulez venir juste pour une soirée télé, pieds surélevés et bouffe en take-away, c'est possible aussi... Mais plus de couture, de broderie ni de grande cuisine jusqu'à la fin de ma sciatique!
Bon voilà, vous avez l'update... Ca va chez vous, sinon?
(Tadaaaaaaaaaam)

No comments: