Tuesday, September 23, 2014

Une note fourre-tout

Chers amis lecteurs,

Strepy me l'a une fois de plus fait remarquer, mon blog n'est pas suffisamment mis à jour... Mais que voulez-vous, il y a une conjonction de facteurs défavorables:
1. La commande de mon nouvel ordinateur est perdue dans les arcanes de Dell depuis trois semaines. Après de nombreuses discussions téléphoniques avec un service après-vente délocalisé au Maroc, un accord a été trouvé sur le fait que je devais envoyer une preuve de paiement pour qu'ils retrouvent ma commande (puisque bon, mon compte a été débité, donc c'est qu'ils l'ont quand même reçue, quelque part). Ce qui nécessite 1. d'allumer mon ancien ordinateur, temps d'attente estimé à 20 minutes et 2. retrouver mon digipass dans les caisses.
2. Mon appareil photo est lui aussi en rade, puisque la batterie est morte, et que le chargeur est dans les caisses.
3. En fait, je n'ai pas la sensation d'avoir fait grand chose ces derniers temps à part travailler à ma thèse, et m'occuper de mes caisses. Et je peux vous dire que c'est comme cumuler deux temps pleins, je ne fais que ça, c'est très décourageant.
4. Non, ce n'est pas vrai, je n'ai pas fait que ça, j'ai aussi fait mon jardin, mais bon. A moins qu'il n'y ait des passionnés de botanique parmi vous, je ne sais pas si ça vous intéresse de savoir quelles catégories d'hortensias et d'azalées j'ai plantées. 
5. Il y a bien des événements qui valent la peine d'être rapportés, comme le fait que je sois devenue tantine (!!!!!!!!!), mais j'attends que les parents officialisent leur politique de confidentialité sur internet avant de poster photos et infos.
6. Mais comme l'ami Strepy demande une update, je pourrais vous balancer une photo de lui en costume de Frédéric II...
Maaaaah quelle classe, cette petite collerette, cette redingote de velours et ce pantalon bouffant! Il manque juste le monocle!
Et sinon j'ai accueilli mes collègues ce dimanche, 30 personnes ont débarqué chez moi, et j'ai sorti le grand jeu, à savoir ma recette de curry vert et les plateaux traiteurs... Et ma plus belle nappe macarons fluos.


Ces derniers jours m'ont également enseignés l'existence d'une espèce de coléoptère que je ne connaissais pas, à savoir le staphylin. Ce n'est pas très beau, c'est relativement grand, et quand ça se sent menacé ça avance vers toi à pleine vitesse avec l'abdomen recourbé et les mandibules écartées comme une sorte de scorpion. Et pas de bol, c'est dans ton hall d'entrée, et il est minuit trente, et Knacki veut se le faire... Et tu as comme arme un malheureux morceau de carton qui doit plus ou moins guider la chose vers la porte. Heureusement j'ai appris que c'était inoffensif, mais seulement le lendemain, après une nuit à me demander s'il n'y avait pas un nid quelque part chez moi, dans les caisses...
Et aussi, en petite note finale, j'ai pu apprendre que quand on envoie des SMS qui contiennent des caractères spéciaux et qu'on se trouve à l'étranger, on te facture le caractère spécial comme un SMS à part entière, soit 50 cents l'usage de la cédille ou de l'accent circonflexe. Ce qui est relativement le bad quand ils sont ajoutés automatiquement à ton message par ton correcteur d'orthographe... "Oui ça va bien quand même" te coûte 1,5€, donc. Et aussi que quand les gens t'envoient des SMS en 6 parties pour te dire "t'imagines" (1er SMS), "quelle surprise quand même" (2e SMS), "tu l'aurais cru?" (3e SMS), "hé Sybille t'es là?" (4e SMS), "ah ben t'as pas l'air d'être là" (5e SMS), "bon ben bonne soirée alors" (6e SMS) et bien, on te le facture 50 cents le SMS, soit 3€ pour cet échange passionnant. Ce qui fait qu'au final tu te retrouves avec 20€ de SMS Roaming dépensés en un weekend... Ah mais dites donc! "Ah ben, quand on est habitués aux SMS illimités, c'est ça qui arrive!" me dit l'opérateur; "et encore vous avez de la chance qu'ils ne vous l'aient pas facturés en MMS..."
Bref, bon mardi à vous, et à fort bientôt! Je m'en vais manger des restes de curry vert...

No comments: