Monday, April 28, 2014

J'ai fait un patchwork

Youpieeeee!

Un patchwork pour Nathanaël, bébé né dans la famille de Sushi, d'où la présence d'un teckel nain et d'un bouvier bernois en train de mettre la pagaille dans les lettres. L'occasion aussi de constater sur cette photo que 1. Knacki n'aime pas s'assoir sur le carrelage, et 2. elle a une curieuse fascination gustative pour la ouatine. Mais là n'est pas le sujet.
Le motif est un appliqué de lettres et silhouettes de chiens. Le vrai travail là-dedans, et on ne le voit pas très bien, c'est le piqué libre. Mais la mère de Nathanaël fait elle aussi beaucoup de couture et sait de quoi on parle ici, donc ce fut un double plaisir de relever le défi!
Si vous vous concentrez vous pourrez voir trois motifs différents, avec insertion d'empreintes de chiens au milieu. Dans le détail:
1. Motif en forme de vague/echo dans le bas du patchwork

2. McTavishing et pattes de chiens au milieu

Avec la transition de l'un à l'autre (cherchez les pattes de chien!)
3. Mini-spirales au dessus

Et voilà le résultat!
On dépasse les cinquante heures de travail, c'est tout ce que je peux vous dire :-) 
On pourra aussi argumenter sur le fait que le blanc, quand on offre un cadeau à un bébé, dans une famille où il y a un chien à poils longs noirs... Mais bon. Pour le moment c'est tellement joli.
Sinon, pour les prochains projets, j'ai rangé ma machine à coudre et ne la ressortirai qu'après le déménagement. Il est temps que je me recentre sur la thèse les soirs et les weekends, vu le temps que me prennent la fin des travaux. Ceux qui me connaissent bien savent que mes projets créatifs se font toujours par phase... Des phases cuisine, phases biscuit, phases point de croix, phases scrapbooking, phases confitures, et aussi phases coutures. Pendant deux ou trois mois je ne vais plus faire que ça, ma seule obsession va être de progresser dans ce domaine précis, puis je vais passer à autre chose. Bref je ne veux pas faire de déçus pour les naissances des prochains mois, avec les hobbies ça ne vaut pas la peine de se forcer sinon on finit par voir ça comme du boulot. Même si j'aimerais bien faire des patchworks pour tout le monde (genre pour les anniversaires et les pendaisons de crémaillères aussi), je ne peux pas promettre que j'aurai une phase patchwork qui se remettra pile poil juste après mon déménagement... Alors qu'en toute probabilité ma phase du moment sera plutôt portée vers la cuisine, par exemple pour enfin inviter chez moi toutes les personnes que je n'ai pas pu inviter depuis deux ans! Donc voilà, je ne vous promets rien! (Sauf à celles à qui j'ai déjà promis. Mais il y aura sans doute un peu de retard... Mais comme elles me connaissent bien elles savent déjà à quoi s'attendre en matière de retard.)

2 comments:

Claire d'Alcantara said...

wouhouuuhouuuuuu décidément, je suis, et je reste totalement überfan :-)
mille mercis Sybille! xxx

Miss de Soune said...

Incroyable le boulot de ce patchwork!! C'est vraiment impressionnant!