Sunday, December 15, 2013

Confitures

Il paraitrait que la tendance, cette année, est à offrir des petits paniers de "edible gifts". Pinterest en déborde, et j'en entends plusieurs qui ne sont pas restés insensibles devant tant de choix et d'images appétissantes... Cette année j'ai donc fait plusieurs confitures pour combler les nombreuses chaussettes de Noël des membres de la famille! Combiné avec un peu de granola, du limoncello ou encore quelques biscuits, vous pourrez officiellement entrer en compétition avec Bree van de Kamp
Confitures
Alors, deux ou trois commentaires dérivés de ma brève expérience de confiturière:
1. Oui, une confiture, ça peut brûler, aussi incroyable que cela puisse paraitre. Vous avez par exemple sous les yeux une marmelade devenue caramel aux agrumes. C'est assez frustrant quand vous venez de vous démener sur votre recette et que tout est à jeter à la poubelle. (Ceci dit je remarque que la confiture aura beaucoup plus tendance à brûler avec des agrumes qu'avec d'autres fruits).
Confitures
2. Allez-y mollo avec la pectine. La pectine, c'est essentiel pour gélifier des confitures à base de fruits qui n'en ont pas. Mais dès que vous avez des pommes ou des agrumes dans votre recette, ne fut-ce que du jus de citron, et que cette recette vous conseille de faire macérer les fruits avec le sucre pendant une nuit pour déjà entamer le processus, mon conseil est de ne pas rajouter de pectine quand vous êtes frustrés parce que cela je gélifie pas assez vite. Croyez-moi. Mieux vaut pas assez gélifié que trop. Surtout quand ça gélifie tellement que vous ne pouvez plus sortir la confiture du pot.
3. Les temps de cuisson sur une recette sont indicatifs. Je pense par exemple que les taques de cuisson de mes parents sont beaucoup plus performantes que la moyenne (voir point numéro un). Pour estimer le niveau de cuisson d'une confiture, rien ne vaut le test de l'assiette froide: mettez une petite assiette (ou une soucoupe si vous vous sentez rebelles) dans votre surgélateur et sortez-la juste avant de commencer la cuisson. De temps à autres mettez un peu de votre mélange dessus. Le mélange va refroidir instantanément et vous verrez tout de suite si c'est en train de gélifier ou pas. Parce qu'une confiture peut ne pas du tout avoir l'air de gélifier quand elle est à ébullition alors que quand elle refroidira elle sera parfaite...
4. Ne lésinez pas sur le sucre. Alors oui, on est d'accord, 1 kilo de sucre pour 1 kilo de fruits, qui en soi sont déjà sucrés, c'est beaucoup. Mais si vous décidez de couper sur le sucre vous allez rater votre recette. Le mieux est de classer mentalement les confitures dans la catégorie "aliments qui ne sont réussis que quand on les noie dans le sucre", avec les cupcakes et les sirops. Et d'en tenir compte quand vous en mangerez.
5. Prenez une casserole qui fait au moins deux fois le volume de votre mélange. Vous serez surpris de voir à quel point ça monte vite quand ça bout. Munissez-vous aussi d'un tablier et de maniques, croyez-moi on peut bien se faire brûler par une projection de confiture à ébullition. 
6. Pensez à stériliser vos bocaux avant de vous lancer dans la confiture: la confiture est généralement prête beaucoup plus vite que ledit bocal. Nous ce qu'on fait c'est qu'on met les bocaux au lave-vaisselle, puis ensuite on les ferme, et quand on veut les utiliser on les repasse au four à vapeur - mais ça c'est pour ceux qui ont un four à vapeur. Désolée hein, il fallait faire des travaux chez vous Ha ha... Hum).
Confitures
Vous êtes prêts? Bon. Alors commençons...

Chilli Jam
Confiture de piments, pour les non-anglophones d'entre nous. Il s'agit en réalité plus d'un condiment que d'une vraie confiture. Privilégiez les petits pots parce que ce n'est pas si facile que ça de manger des piments en gelée à la petite cuillère...
Confitures
Pour ça j'ai suivi une recette de Nigella Lawson, très simple et pas mal du tout. Certaines autres recettes vous diront d'utiliser des tomates. Faites comme vous voulez. Celle-ci est pas mal aussi du point de vue aspect: en fait c'est vraiment une gelée de piments que vous avez là, avec quelques morceaux par-ci par-là... D'où l'importance du poivron rouge pour que tout ce que vous ayez en bouche ne soit pas que du piment non plus!
Confiture
J'ai utilisé des piments du jardin de mon père, donc ils sont super bio. Je ne sais pas ce que valent les piments de supermarchés point de vue pesticides mais je suis d'accord que vu les quantités impliquées, vous n'avez peut-être juste pas le choix...
Continuons, voulez-vous.

Confiture poires-gingembre
Confitures
C'est une recette qui me vient de ce livre-ci. Attention, elle demande de laisser les fruits macérer pendant 24 heures, il faut s'y prendre à l'avance.
Ingrédients:
- 1 kilo de poires
- 2 pommes
- 1 morceau de gingembre frais
- 10 cl de jus de citron (ça fait plus ou moins deux citrons)
- 700 gr de sucre
Recette:
- Pelez, épépinez et coupez en morceaux les poires et les pommes.
- Pelez le morceau de gingembre
- Faites mariner les fruits avec le gingembre, le jus de citron et le sucre pendant 24 heures. Le but est d'entamer le processus de gélification par l'interaction entre le jus de citron (acide) et le sucre (des fruits et ajouté). Surtout ne rajoutez pas de pectine, petits malheureux, et surtout n'utilisez pas de sucre gélifiant.
- 24 heures plus tard, donc (ou 48 heures quand vous êtes comme moi et que vous oubliez le truc dans un coin de votre frigo), Retirez le gingembre, et faites cuire la confiture sur feu vif pendant 15-20 minutes en remuant régulièrement. Utilisez le test de l'assiette froide pour évaluer la cuisson.
- Remplissez des pots stérilisés et conservez-les dans un endroit sec.
- Pour un goût de gingembre plus prononcé, râpez-le et laissez-le dans votre mélange tout au long de la recette.
- Esmé a posté une photo sur facebook de cette confiture avec du pain perdu un dimanche matin. Je pense qu'elle a bien aimé.
Au prochain post, vous aurez une magnifique recette de Christmas Jam (dans le thème!), et les posts suivants, des marmelades... En sachant que j'ai raté mes deux tentatives de marmelades donc que si vous vous lancez là-dedans, gardez à l'esprit que vous pourrez aussi l'utiliser en cuisine, par exemple sur du canard à l'orange, voire dans votre dinde de Noël...

1 comment:

Line said...

tu me donnes envie de tester cette confiture de poires!!! avec du foie gras ça doit être divin!!!
Bon je pense que je vais pouvoir rajouter un pot à mes panier ^^ LOL