Thursday, October 31, 2013

De la poutre aux yeux

Évidemment, après les fondations qui ont avancé très vite et de façon impressionnante, tout ce qui se passe après cela semble, comment dire, un peu moins extravagant. Mais il n'en ressort pas moins que le chantier avance quand même.
Travaux de rénovation
Il y a eu quelques travaux de maçonnerie, avec le construction d'un mur mitoyen (j'espère que les voisins aiment la couleur parce que là je leur prend toute leur vue)
Travaux de rénovation
Mais surtout, avec quelques travaux visant à renforcer la stabilité de la maison! Car bon, au bout de 60 ans, avec du béton qui pourrit sur une structure qui n'avait pas été pensée de façon hyper approfondie à la base, il faut bien dire que la stabilité du bâtiment était devenue un peu rocambolesque. Cette semaine, le gros du travail a donc été de mettre des poutres en acier un peu partout.
Travaux de rénovation
On ne le dirait pas mais il en faut de la force et de la technique pour placer ces grandes bêtes! Il y a trois autres poutres ailleurs et il faut encore en placer au quatrième.
Maintenant que ça c'est fait, nous allons pouvoir entamer la partie la plus impressionnante de la phase de construction, c'est à dire le placement de la structure bois... Ici vous avez une sneak preview de ce qui vous attend:
Travaux de rénovation
Oh oui!
Et en attendant je suis dans un dilemme par rapport au choix de mon plancher. Voyez-vous, j'ai rétréci mes options entre:
- un plancher standard chêne français stabilisé sur multiplex en bouleau, largeur 125mm, longueur ce que je veux jusqu'à 2000mm, qualité Chêne rustique A (avec des petits noeuds). Ce qui est une belle offre pour un plancher standard mais peu original, prix raisonnable.
- un superbe plancher en point de Hongrie (oh my God je bave), chêne extra, pose clouée et posée sur sous-parquet mosaïque, en gros c'est un vrai travail d'artisan avec des mecs qui viennent composer le motif sur place, au lieu d'assembler des pièces déjà préfabriquées. Sauf que bon, le prix, vous prenez la première proposition de plancher chêne français, et vous faites fois deux.
Ca ressemblerait à ça (avec un chien différent).
Bref, je ne sais que choisir, tout est une question de budget évidemment. 
En faveur du plancher point de Hongrie, on peut dire que si c'est cher il y a moyen de faire nettement plus extravagant. On peut aussi argumenter qu'au point où j'en suis, je ne verrai même pas la différence dans le budget final... Et comme le salon sera la pièce principale de la maison où tout ce qui est intéressant va se passer, avec tous mes moments avec ma famille, mes amis, mon chien, et toutes les photos prises pour la postérité, et bon aussi tous les moments où je serai seule à glander de façon confortable, et bien, peut-être que pour cette pièce-là je peux mettre un budget plus conséquent que pour les autres.
Mais d'un autre côté, du côté contre donc, c'est un parquet que je compte faire vitrifier et non huiler. C'est assez obligatoire quand on fait plein de fêtes et qu'on a un chien et qu'on ne sait jamais où ira le prochain verre de vin ou le prochain chien mouillé. Ce serait peut-être du gâchis d'avoir un si beau parquet si c'est pour lui offrir une finition peu classe... Et puis bon, mes perspectives d'avenir post-thèse sont un peu hasardeuses, je ne sais pas si je devrai m'expatrier ou pas, donc à quoi ça sert de faire un super plancher bien coûteux si c'est pour ensuite le mettre en location...
Bref, j'hésite. 
En tous cas j'ai fait construire la chape de façon à pouvoir accommoder ces deux propositions, reste à choisir maintenant.

No comments: