Thursday, August 29, 2013

Avoir un chien et être tendance

"Avoir un chien, c'est un peu comme faire partie d'une secte", m'a un jour dit une expat rencontrée au dressage. Je vois un peu ce qu'elle veut dire: non seulement les sujets de conversation commencent à être très monomaniaques, mais aussi les activités finissent par devenir très spécifiques. Depuis que j'ai Knacki, j'ai réalisé que quand on est dans la tranche d'âge 25-35, qu'on habite l'Est de Bruxelles et qu'on a un chien, il y a finalement une série d'endroits où tout le monde finit toujours par se retrouver et se reconnaitre.
1. Le dressage. Je ne vais pas faire de pub gratuite mais beaucoup de Bruxellois reconnaitront cet endroit (au pire je vous dis où c'est par email).
Dressage Knacki
Au dressage, on retrouve un peu de tout: des jeunes, des moins jeunes, des familles, des expats... Mais en général ceux qui investissent dans le dressage en sont à leur premier chien et donc sont relativement jeunes, donc on s'entend assez bien.
Knacki au dressage
Au dressage, on passe finalement autant de temps à éduquer les chiens qu'à éduquer les maîtres. En dehors des ordres qu'on leur apprend (et qu'ils apprennent assez vite d'ailleurs), le but est surtout de leur apprendre comment bien jouer, comment socialiser, de les familiariser à tout, et d'observer la façon dont les maitres sont avec leurs chiens pour voir s'il y a des comportements à corriger. Et puis bon, c'est trop mignon, tous ces chiots qui jouent ensemble. Il y a un break d'un quart d'heure entre les cours avancés et les cours débutants où tous les chiens sont lâchés et c'est la méga fête, après ça ils dorment pendant toute la journée.
Dressage Knacki
Si vous vous demandez, les races qu'on voit vraiment beaucoup parmi les chiots, ce sont les labradors pour les grands chiens, et les Boston terriers pour les petits. Il y a aussi les chiens de bergers qui sont très en vogue, les teckels à poil sanglier, et bon, les races indéfinies. En tous cas Knacki kiffe jouer avec tous les chiens de la catégorie terrier. Son meilleur pote est Hugo le Boston terrier et c'est vraiment dur de faire un cours quand les deux sont ensembles parce qu'ils déconcentrent tout le groupe.
Knacki au dressage
(C'est celui à droite)
Puis, en dehors du dressage, il reste six jours dans la semaine, et il faut bien que tout ce petit monde promène ses chiens quelque part... Et là on finit toujours par se retrouver soit au Parc de la Woluwe (si on veut que les chiens courent), soit au Parc du Cinquantenaire (si on veut que les chiens jouent ensemble). Le Parc de la Woluwe c'est très grand et donc c'est parfois un peu solitaire, par contre il y a:
2. Le Parc du Cinquantenaire, l'option préférée des expats parce qu'ils habitent tous dans le coin. On arrive tous à l'endroit où on peut lâcher les chiens, à l'heure qu'on veut, et on les laisse jouer ensemble pendant qu'on discute. Certains amènent même leurs provisions pour faire l'apéro.
Knacki au Cinquantenaire
C'est assez marrant parce que les promeneurs s'arrêtent aussi pour regarder les chiens jouer, les enfants veulent absolument les rejoindre, c'est une sorte de magnet! D'ailleurs tous les enfants foncent sur Knacki, quand ce n'est pas Knacki qui leur fonce dessus, ou les parents qui poussent les enfants car ils considèrent que vu sa taille, c'est un chien safe. Ce qui n'est pas toujours le choix le plus réfléchi au vu de la volonté de la saucisse à jouer! Je suis assez fière de dire que Knacki est très sympa avec les enfants, ils peuvent tout faire avec, la porter, lui tirer les poils... Elle aura juste une certaine tendance à essayer de leur lécher l'oreille (allez savoir ce qui se trouve là) et à leur sauter dessus. Mais bon à côté il y a Danio, et il est assez facile de rediriger les enfants vers elle.
Knacki au Cinquantenaire
D'ailleurs depuis que j'amène Danio, elle est devenue sociable avec les autres chiens, et parfois on la voit même jouer... (Fou, non?)
En tous cas le Parc du Cinquantenaire c'est hyper mondain, je ne l'avais pas réalisé mais je croise toujours quelqu'un que je connais parmi les promeneurs. Par contre parmi les propriétaires de chiens, on a tendance à s'appeler par les noms de nos chiens, puisque finalement on n'entend plus que cela... En tous cas Knacki est toujours reconnue où qu'elle aille, des gens l'appellent alors que je n'ai aucun souvenir d'eux!
Et enfin, cet aperçu ne serait pas complet si je ne mentionnais pas:
3. Le parcours d'entrainement des 20km de Bruxelles dans la forêt de Soignes. Ce dernier point n'a pas encore été testé avec Knacki, mais abondamment avec Danio, du temps où elle savait encore courir. La fréquentation du parcours coïncide surtout avec la période mars-mai où tout le monde s'entraine... Et là je vous jure que c'est people, et que vous êtes assurés d'être couverts de transpiration dans votre dernier t-shirt d'entrainement qui n'est pas encore sale (vous savez, celui que vous n'aimez pas trop) quand vous croiserez Brad Pitt. Mais bon, si Brad Pitt connait Knacki, ce n'est pas trop grave, il vous appellera Knacki et oubliera la référence à the Big Bang Theory qui se trouve sur votre t-shirt...

3 comments:

Claire d'Alcantara said...

Waou, il y en a qui sont courageuses d'encore écrire ce genre d'updates après un weekend aussi fatiguant!

Line said...

En tout cas Knacki a marqué Hadrien, il parle souvent du "petit toutou de bobby" lol

Bibil said...

C'est aussi partiellement à cause de la laisse à mon avis :-)