Wednesday, July 17, 2013

Oh, la belle violette

Pour ne pas retourner le couteau dans la plaie, il y a d'autres personnes chez qui les travaux n'impliquent ni architecte, ni entrepreneur, ni permis de rénovation, ni accord de la région, ni traitement de béton pourri, enfin bref, chez qui il faut juste "redonner un coup de peinture". Et cela a été le cas d'une des personnes sur cette photo (indice: ce n'est pas moi), qui a emménagé dans un endroit dont les murs étaient...
Je vous laisse deviner...
Peinture
Vous avez deviné.
Et donc, notre mission était de recouvrir ce mur déjà magnifiquement agrémentés de deux teintes différents de violet d'une épaisse couche de beige, deux teintes également. On m'avait dit que la peinture était la partie la plus satisfaisante des travaux, parce qu'on voyait le truc progresser de façon visible (en tous cas pour la première couche). Et bien je ne nie pas, mais je dois ajouter qu'en plus c'était assez marrant à faire.
Peinture Alice
Peinture Alice
Oh! Des godets recyclés.
Peinture Alice
Work in progress
Peinture Alice
Et mission accomplie!
Peinture Alice
Waaaw.
Et cela tombe bien, je compte justement faire tomber la peinture du devis de mon futur nouvel entrepreneur... A bon entendeur... Si ça se trouve ce sera de nouveau l'été, d'ailleurs, ça tombe bien!
Entretemps les voisins de mes parents sont en train de faire de gigantesques travaux qui impliquent une grue géante et une espère de foreuse disproportionnée, et ce malgré les congés du bâtiment, j'ai vue là dessus en bossant sur ma thèse, ce n'est pas du tout frustrant.

No comments: