Sunday, September 30, 2012

Mexico Part 2 - Coyoacan

Coyoacan est un des arrondissements de Mexico City, connu pour avoir abrité la maison de Frida Kahlo, celle où Trotski a été assassiné, ou encore la Cité Universitaire... Littéralement, Coyoacan pourrait signifier, "lieu où il y a des coyotes".
Alors bon forcément il y avait des représentations de coyotes partout. J'avais mon appareil photo. Je n'ai pas pu m'en empêcher. C'était de la provocation, tant de kitscheries répandues à même les rues.
Voilà voilà.
Mexique Coyoacan
Un coyote.
Mexique Coyoacan
Deux coyotes.
Mexique Coyoacan
Trois coyotes.
Mexique Coyoacan
Quatre coyotes.
(Si vous ne parvenez pas à dormir, essayez de compter les coyotes, ça marche bien).
Mexique Coyoacan
Cinq coyotes.
Peut-on aller jusque six?
Oui.
Mexique Coyoacan
Six coyotes.
Et bon, tant qu'on y est, autant vous montrer la fontaine qui fait la réputation du lieu:
Mexique Coyoacan
Allez, hop! Encore des coyotes.
Sinon, si vous êtes dans le coin (ou même si vous n'y êtes pas), je vous recommande absolument d'aller voir la maison de Frida Kahlo, toute de bleu peinte.
Mexique Musée Frida Kahlo
Et bon, c'est un peu cliché, mais quand j'attendais le bus, j'ai vu ceci.
Mexique Corona
Bon dimanche à tous!

Thursday, September 27, 2012

Mexico! Part 1

L'été, c'est fini.
Oui, ça a l'air un peu radical dit comme ça, mais j'ai officiellement retrouvé ma veste dans les affaires du déménagement, sorti une écharpe, mangé du potiron, et discuté du Noël cacahouète comme s'il était imminent.
Du coup, le moment me semble bien choisi pour vous parler de mes vacances, histoire de s'illusionner encore pour quelques instants sur l'état météorologique malheureux de notre Plat Pays.
(Insérer ici une musique de maracas)
Sachez, amis lecteurs, que cet été je suis partie à Mexico!
Mexico City, ou Mexico Distrito Federal,ou simplement D.F. pour les initiés. Je suis allée rendre visite à G. et A. qui y habitent depuis le mois de mars, et y sont, ma foi, fort bien implantés.
Alors. Il y a plusieurs choses à savoir sur Mexico D.F.
1. L'aéroport est dans la ville, et la ville est immense. Quand on y arrive en vol de nuit, on a l'impression d'être dans un épisode de Star Trek.

2. Si vous avez toujours l'impression d'être dans l'avion même après avoir atterri depuis un petit temps, c'est relativement normal. Vous êtes à 2,400 mètres d'altitude. Et qui dit altitude dit climat d'altitude, relativement frais donc, ce qui vous permet de vous balader en jeans-débardeur-birkenstocks. Il n'y a pas de guêpes, ni d'ailleurs de gros insectes méga-flippants, ou encore de serpents, ou bête féroce. C'est toujours ça de pris. Par contre vous serez essoufflés à chaque volée d'escaliers.
3. Mexico est une ville construite sur un ancien lac, le sol est donc relativement friable, et la situation ne s'arrange pas quand vous ajoutez les tremblements de terre. Il n'est donc pas rare de croiser quelques petits bâtiments s'enfonçant dans le sol et des fissures impressionnantes.
Mexique fissure de sol
4. Si vous allez au Burger King et que vous commandez un menu Japaleno, ne soyez pas surpris de vous retrouver avec quelque chose d'apparence relativement occidentalisée.
Mexique Burger King
Mais qui en fait cache une multitude de piments planqués. Misère, qu'est-ce que ça pique, mais qu'est-ce que c'est bon!
5. Parce qu'au Mexique vous allez la trouver, votre dose de piments. Et je ne dis pas ça pour ceci:
Mexique piments
Ni pour ceci:
Mexique piments
Ni pour cela:
Mexique légumes
(D'ailleurs, qu'est-ce que c'est)?
Voilà, 5 petites informations cruciales et essentielles sur Mexico, vous aurez la suite la semaine prochaine si la thèse me le permet!

Friday, September 21, 2012

L'application iPhone de la semaine

Cross Fingers


J'ai découvert cette application en regardant par dessus l'épaule d'un mec dans le métro à Paris (oui, ça se fait). Si vous avez l'esprit logique et aimez les casse-têtes, ceci est pour vous! J'y ai converti Guillaume, Alice et même Maman en l'espace d'un weekend, et maintenant ils sont tous tellement plus loin que moi que je me demande si leur travail leur donne assez de challenge intellectuel... 
Enfin, voilà le principe, vous avez des blocs, et vous devez les mettre dans les zones d'arrivée. Oui mais généralement il y a tellement d'obstacles à votre réussite que vous devez vous casser la tête pendant quelques temps... Un temps qui est chronométré évidemment! 
Si jamais vous y jouez dans le métro et que vous voyez quelqu'un regarder par dessus votre épaule, vous saurez pourquoi...

Thursday, September 20, 2012

Vous ne savez que faire de vos chaussettes orphelines?

Moi bien...
Que faire de vos vieilles chaussettes?
Quand ces adorables peluches franchiront la bouche de votre bambin, vous oublierez presque qu'elles ont transité par mes pieds... Enfin bon si toutefois vous ne possédez pas un animal de compagnie à l'odorat fin, qui lui ne se méprendra pas sur l'origine de la chose et risque de retomber dans de fâcheux travers.

(Les modèles viennent d'ici).

Wednesday, September 19, 2012

Meet "the Meantime" team

Et voilà, c'est nous, tout beaux et tout bien habillés pour passer officiellement à la postérité: the Brussels Creative Writers, l'équipe du Meantime. N'ayons pas peur du cumul des fonctions, et je vous présente ici donc neuf auteurs, trois éditeurs, un directeur artistique, un comptable, un gestionnaire de stock, un event manager, un attaché de presse et une petite poignée de commerciaux. Les fonctions ne sont évidemment pas officielles mais il semble que les rôles se soient naturellement distribués de la sorte en fonction des compétences de chacun.
Si l'écriture d'un recueil de nouvelles était déjà tout un monde en soi, la promotion du livre est encore plus passionnante. On ne fait qu'apprendre. Je suis en charge du contact avec les grands retailers belges et avec les auteurs de blogs. En fait, j'ai l'impression de faire exactement la même chose que pour ma thèse: je harcèle des gens pour qu'ils croient en mon produit et qu'ils me donnent quelque chose en retour. A la différence que quand je sollicite un entretien, c'est la façon dont je me présente qui tranche; dans ce cas-ci, c'est le produit qui doit persuader. A partir du moment où j'ai convaincu mon interlocuteur de lui envoyer un exemplaire, je ne peux plus rien faire qu'attendre.
C'est fascinant d'observer l'extension tentaculaire de nos ventes: d'abord nos amis, puis les amis d'amis, puis au final de parfaits inconnus... Nous augmentons progressivement nos points de vente, écrivons de belles formules, atteignons la presse, et (le plus chouette!) recevons des feedbacks sur nos nouvelles.
Tout cela pour vous dire que nous sommes fin prêts à organiser ze event of ze trimestre: notre book launch officiel! Un peu comme un vernissage, vous pourrez venir déambuler dans une galerie, manger des petits zakouskis, rencontrer les artistes et faire votre networking. A l'exception que cela se fera dans une bibliothèque, et que nous avons fait toute une mise en scène théâtrale pour présenter nos nouvelles (si si ce sera théâtral, avec des monologues, des dialogues et des répétitions, avec ma fibre innée de la mise en scène - not - ça risque de valoir le détour), et que vous pourrez faire signer votre copie par tous les auteurs. Oui tous, tous les neuf ci-dessus, car nous serons tous présents. 
Cela se passera samedi 29 septembre à partir de 20h au Passa Porta avenue Dansaert.

Allez, pour vous donner une peak preview, voici la première page de ma nouvelle, telle que vous pouvez la trouver sur notre site web.

Obviously, you can only adore it.
Copyright de toutes les photos à Valentina Pavarotti.

Tuesday, September 18, 2012

Le résultat du shopping à Londres

Vous avez peur? C'est normal, car voici devant vous l'instant ultime de vérité, à savoir celui où je vous révèle le contenu de ma valise quand je rentre d'une virée shopping à Londres... Attention, placez vos jeux, voici la première catégorie:
1. La bouffe.
Weekend à Londres
Ce qui, vous l'admettrez, ne vous surprendra pas. Notez néanmoins la présence d'une butternut squash, d'un morceau de stilton d'1,8kg et d'un fridge pack de beans (qui n'a pas encore été ouvert, curieusement).
2. Des vêtements pour bébés.
Weekend à Londres
Alors non, je n'ai rien de particulier à vous annoncer, par contre c'est peut-être votre cas, si vous faites partie des dix personnes pour qui j'ai prévu un cadeau de naissance personnalisé d'ici mars 2013? (Les bodys cupcakes iront à ceux qui appelleront leur enfant "Sybille").
3. Des essuies de vaisselle. 
Weekend à Londres
Parce que je m'attends à quelques pendaisons de crémaillères dans les mois à venir, et qu'on n'a jamais assez d'essuies de toutes façons.
(Les Français d'entre vous comprendront peut-être mieux cette phrase avec l'usage du mot "torchon". Mais je n'ai pas osé parce qu'en Belgique, "torchon" veut dire "serpillère".)
4. Des chemises pour mon frère.
Weekend à Londres
Commande spéciale faite lorsque j'ai mentionné la promo "3 pour le prix de 1" chez Sacoor Brothers.
5. Et enfin, deux ou trois choses pour moi...
Weekend à Londres
Papa a déjà cassé mon enthousiasme quand il m'a demandé si j'avais acheté une chemise de pyjama.
Habituellement j'aurais ajouté à cela quelques caleçons de chez GAP, mais que voulez-vous, à un certain moment il faut imposer une limite.

Sunday, September 16, 2012

Ma thèse est fascinante

Ceci est un petit extrait de mon historique dropbox

Il y a des journées qui sont plus passionnantes que d'autres.

Saturday, September 15, 2012

Un long weekend à Londres

Je vais tellement souvent à Londres que j'ai atteint un stade où j'ai déjà fait tout ce qui était culturel. Tout, oui tout, je me laisse parfois tenter par les expositions temporaires ou par les marchés hebdomadaires, mais sinon je peux officiellement me considérer comme blasée.
Ce qui veut dire que quand je vais à Londres je peux me consacrer sans remord à trois choses:
1. Revoir des amis
2. Manger
3. Faire du shopping.
Et parfois les trois ensemble.
Alors oui, il y a toujours des petites choses qui changent d'une fois à l'autre, comme cette ambiance de jeux olympiques, là, ou alors cette horrible nouvelle construction à London Bridge.
Weekend à Londres
(Ca va mal vieillir cette affaire, c'est moi qui vous le dis).
Ou alors cette nouveauté chez Tesco, qui devrait ravir les Merri (ou pas)
Weekend à Londres
Mais, pour en revenir au point numéro un, "revoir des amis"
Weekend à Londres
Oh mais, à quel point sommes-nous rapidement tombés au point numéro deux, dites donc!
Enfin, sachez que tout le monde va très bien, Esmé est très proche de sa due date, Nico a eu son anniversaire, M&G sont rentrés de voyage de noces, et PandaMan trouvait les gens quand même beaucoup plus sympas à Paris (attends, répètes pour voir? Si, c'est bien ce que j'ai entendu).
Bref. J'ai trouvé ceci:
Weekend à Londres
Et celà:
Weekend à Londres: pretzel
(Si les Allemands savaient que les Brezeln étaient faits avec de la pâte à donuts et enrobés de sucre et de cannelle, ça leur ferait bien mal)
Et, pour en arriver au point 3 (le shopping), je me dois en mon âme et conscience de vous parler de ceci:
Weekend à Londres
D'ailleurs, amis lecteurs, attendez-vous à une révélation au post de mardi: je vais révéler pour vous l'intérieur de mes sacs de shopping... Attendez-vous au pire! Vous pouvez déjà essayer de deviner, par proposition correcte, je vous dessinerai un cupcake de plus sur la dédicace de ma nouvelle..

Friday, September 14, 2012

Vous êtes-vous jamais demandé ce que devenait l'encre du papier recyclé?

Hein? Dites? Moi en tous cas je me suis déjà plusieurs fois posé la question, et afin de franchir le cap de mon ignorance j'ai posé la question à une femme de science. La réponse est ici, sur Science is So Sexy.
Oh! Mais quel nom accrocheur!
Pour votre bonne information, Science is So Sexy est un blog de vulgarisation scientifique pour rendre ces petits mystères du quotidien accessibles à vous et moi (particulièrement à moi, le seul truc que j'ai pu retenir de mes cours de sciences est que ma prof lavait les dents de son cheval).
Si vous aussi vous avez une requête, n'hésitez pas, Esmé est là pour vous répondre!

L'application iPhone de la semaine

Phonto 

Vous êtes le genre de personne qui aimez ajouter des textes à vos photos, du genre "Noël arrive", "Le jardin de Papa", "Ma thèse, ce désespoir" ou encore "Danio n'a pas de neurones"? Et bien, plus besoin de passer par votre ordinateur si vous avez Phonto: vous pouvez ajouter cela directement dans votre smartphone. Vous avez votre photo, c'est bien, vous sélectionnez la zone où vous voulez mettre le texte, vous choisissez la police, couleur, taille, orientation, etc etc, et puis vous sauvez.

Ou bien, vous ouvrez dans Instagram, parce que malgré tout vous venez quand même de prendre une photo relativement quelconque et que vous êtes persuadés qu'en la vintagiseant ça donnera mieux.
Le seul truc c'est que du coup il faut prendre des photos en pensant où se trouvera la zone de texte... Ce qui expliquer pourquoi vous me voyez l'utiliser si peu.
Mais bon, un jour, je commencerai à y penser, et là ça va faire mal...

Thursday, September 13, 2012

The Brussels Riders trailer

Bientôt le film du voyage que mon frère a effectué avec the Brussels Riders... Voici le trailer.

Le hot dog fera définitivement partie du montage...

La saison des moules!

J'espère pour vous que vous n'avez pas raté la saison des moules cette année... En tous cas, dès le moment où j'ai entendu l'arrivage à la radio, j'ai rameuté les Merri chez les parents (qui sont relativement habitués les uns aux autres, donc c'est bien passé), et j'ai fait l'acquisition d'environ 11 kilos de mollusques (mauvais jeux de mots s'abstenir):
Saison des moules!
Mmmmh, moules. J'adoooore les moules. 
Surtout quand ce n'est pas moi qui dois les laver:
Saison des moules!
Ni les cuisiner:
Saison des moules!
Aaaaah.
Saison des moules!
J'en ai d'ailleurs profité pour ramener un petit souvenir du Mexique aux Merri.
Saison des moules!
Et, en l'honneur de mon retour en Belgique, ils m'avaient préparé une tarte très couleur belge:
Saison des moules!
Citron-framboises-mûres!
Ahlala qu'est-ce que c'était bon cette histoire, et ça ne va pas s'arranger quand je vous annoncerai qu'en fait, je suis au régime...

Wednesday, September 12, 2012

Bon anniversaire Guillaume!

Comme vous pouvez vous en douter, cette année encore j'ai suivi la grande tradition familiale, qui veut que je n'offre plus à mon frère que des cadeaux confectionnés à partir de ses anciens caleçons...
Le coussin d'anniversaire
Ca commence à devenir un challenge mais je parviens encore à trouver l'inspiration!

Tuesday, September 11, 2012

Bibil va vous aider à mieux utiliser internet


Mes amis facebook  n'ont pu l'ignorer, mon groupe d'écriture créative et moi sommes en plein dans la promotion de notre livre, "the Meantime". C'est assez fun de promouvoir un livre, d'ailleurs l'ensemble de ce processus de publication était lui-même très instructif, même si cela nous a demandé beaucoup de travail. Nous avons un site web, un groupe facebook, et sommes disponibles à Waterstones Bruxelles. Nous allons vendre des copies Place Lux tous les jeudis (ça marche super bien!) et avons déjà quelques belles reviews. Jeudi dernier, à Place Lux, j'ai vu un mec se marrer tout seul en lisant notre livre - il était en train de lire ma nouvelle, m'a-t-il dit. On nous rapporte même avoir vu des gens lire notre livre dans le métro! C'est gai d'avoir tous ces feedbacks. Notre public est surtout les jeunes expatriés de l'Eurobubble, parce que la plupart des histoires sont écrites par des gens de ce profil, mais je pense que c'est un livre qui peut parler à beaucoup de gens. Vous aurez définitivement appris quelque chose à la fin de votre lecture!

Sinon, vous êtes nombreux à me dire que vous êtes impatients d'avoir vos copies. Je n'ai pas encore reçu mes copies d'auteurs, les seules que j'ai eues en main étaient celles que nous réservons aux ventes en libraire ou à Place Lux. Je viens donc vous apporter un message. Réfléchissez à combien de fois vous allez me voir dans les prochains mois, sachant que je serai la plupart du temps en rupture de stock. Et demandez-vous si le plus simple, si vous voulez nous lire, ne serait pas de nous commander via Amazon. La marge bénéficiaire est strictement la même pour nous, le délai de livraison est de deux à trois jours, et j'accepterai quand même de vous faire une dédicace si vous me montrez votre exemplaire.
Bien. Je vous l'ai déjà dit. Et je vous ai aussi entendu répondre, "oui mais moi Amazon j'ai déjà essayé et je ne comprends pas". Et je me suis alors rendue compte que le problème était bien plus grand qu'en surface. Vous ne savez pas utiliser Amazon. 
Et bien, je vais vous apprendre comment.
1. Rendez-vous sur votre page Amazon et tapez "the meantime brussels". La livraison est gratuite à partir de Amazon.fr pour la Belgique, mais elle est aussi gratuite en UK via .co.uk, en USA via .com, en Espagne via .es, en Italie via .it et en Allemagne via .de.
2. Cliquez sur "Ajouter au Panier"
3. On vous demandera d'ouvrir une session. Soit vous êtes déjà client, et vous vous identifiez. Soit vous n'êtes pas encore client, cliquez sur "non, vous êtes un nouveau client". 
4. Si vous devez vous créer un compte: on vous donnera des instructions très simples, à savoir votre nom, username et mot de passe, votre numéro de carte de crédit et votre adresse de livraison. Amazon est un site sûr. Si d'aventure quelqu'un parvenait à craquer votre mot de passe, il n'aurait pas accès à votre numéro de carte, et il ne pourrait livrer qu'à l'adresse que vous avez entrée. Bon maintenant si votre ordinateur n'a pas d'antivirus et que le simple fait d'entrer votre numéro de carte quelque part vous met à risque, alors je ne réponds de rien.
5. Votre compte est créé et vous êtes prêts à commander? Très bien. Une fois que vous êtes dans votre panier, assurez-vous de n'en avoir commandé qu'un (au cas où vous l'auriez commandé en plusieurs exemplaires sans le réaliser), et cliquez sur "passer la commande". On vous demandera de choisir votre adresse de livraison. Puis votre mode de livraison: rapide (2 à 3 jours ouvrés) ou prioritaire (1 jour ouvré), ou autre en fonction de votre pays. Attention! Seule la livraison de 2 à 3 jours vous garantit la livraison gratuite. 
En fonction de votre pays, il se peut qu'Amazon en profite pour essayer de vous faire découvrir Amazon Prime. Ne prenez pas cette option, c'est un abonnement qui sera tacitement payant après la période d'essai, vous n'en serez pas forcément prévenus. Non, soyez patients, prenez l'option la plus lente, mais qui reste au final assez rapide. 2 à 3 jours ouvrés, on a connu des délais de postes plus longs. 
6. Regardez si tout est correct et confirmez votre commande.
Et voilà! Vous pouvez guetter votre livreur amazon à présent... Notez que s'il n'y a personne chez vous en journée, cela peut être une riche idée de vous le faire livrer au travail ou chez vos parents.
Puis vous pourrez, à l'instar de Vincent, m'envoyer cette heureuse photo:
The Meantime
Yeah baby.