Tuesday, March 27, 2012

To-do list

Hé oui, la raison de mon silence prolongé est dû, une fois de plus, à une to-do list débordante et que je ne parviens plus à gérer. Mon agenda est totalement noir de gribouillis et je dois déborder sur les pages des semaines précédentes histoire de pouvoir continuer à noter, ça n'a pas l'air désordonné du tout, mais soit. Petit extrait pour vous donner une idée:
- Trouver un logement de mai à juillet à Berlin.
- Organiser un déménagement à Berlin.
- C'est-à-dire totalement vider ma chambre dans ma coloc actuelle. Et possiblement celle qui se trouve chez mes parents aussi (qui porte mon nom mais qui sert à tout sauf à ça) pour y entreposer de nouveaux trucs.
- Faire l'entretien de ma voiture avant Berlin. Possiblement la laver aussi, parce que le trajet risque d'être long.
- Trouver quelqu'un pour faire la route avec moi jusque Berlin.
- Prendre des cours privés d'Allemand pour m'aider à formuler des emails types.
- Trier tous mes articles, dissocier ce qui est pour Berlin et pour Paris.
- Informer mon promoteur qu'on m'a donné accès à des archives diplomatiques à Paris.
- Me rendre à Paris pour les consulter. Avant d'aller à Berlin, ce serait mieux.
- Trouver un logement à Paris. Et un lift.
- En fait, de manière générale, terminer mon terrain parisien, que j'ai officiellement "fini" depuis février quand même. Parce que bon c'est pas comme si c'était en train de trainer, hein.
- Cela implique trouver des gens pour retranscrire mes entretiens. 
- Réaliser qu'en fait, mon anniversaire est passé.
- Ecrire sur le blog sur l'anniversaire qui est passé.
- Demander si personne ne veut retranscrire des entretiens gratuitement en l'occasion de mon anniversaire qui est passé. Leur promettre une place de choix dans ma page de remerciements.
- Fêter l'anniversaire qui est passé.
- Prévenir mes futurs voisins que je vais fêter l'anniversaire en question
- Et les prévenir aussi qu'accessoirement, d'ici quelques temps je vais leur apporter beaucoup de bruit, de matériel, d'hommes qui jurent très fort et qui sifflent les gonzesses dans la rue, et des nouveaux murs dans leur champ de vision, mais que cela n’entachera pas notre bonne entente et que je les alimenterai en chocolat quand ils craqueront. Enfin ça, c'est quand j'aurai entré ma demande de permis de rénovation.
- Entrer mon permis de rénovation.
- La-dedans, m'entrainer pour les 20km de Bruxelles.
- Et pour les Antwerp 10 miles.
- Alors que bon, en fait, tout ce dont j'ai envie c'est de siroter un Pimm's en terrasse, ou de manger un hot dog.
Fourchette!
Bref. C'est pas gagné.
Si vous pouviez retenir de tout cela que je cherche un logement à Berlin ainsi que des gens pour me retranscrire des entretiens pour leur bon plaisir, hein...

Thursday, March 15, 2012

Tuesday, March 13, 2012

On découvre tous les jours des choses...

... Et en l'occurrence, j'ai découvert que, dans ma nouvelle maison, il y avait une porte avec des nains. Oui, des nains. Je ne sais pas comment ce détail a pu m'échapper jusqu'à présent, mais voilà, c'est fait, j'ai des nains dans ma maison. (Superbe).
La porte aux nains

Monday, March 12, 2012

Le weekend a été productif.

L'an 2011 avait été placé sous le signe du mariage de mes potes (plus de 20 invitations, tout de même).  Ne nous étonnons donc pas que cette année-ci soit ponctuée de naissances... L'occasion idéale pour moi de confectionner non pas un cadeau de naissance, non pas deux, non pas trois, mais une collection entière.
Bref, l'opération a été vaste. J'ai commencé par déballer mes tissus et découper des formes bizarres.
Bavoirs oiseaux
Le template me vient entièrement de moi-même, après une succession de bavoirs tests effectués en novembre et déjà tous écoulés depuis bien longtemps. J'utilise des formes de scrapbooking pour le rond des yeux. Comme quoi une approche pluridisciplinaire est toujours porteuse de résultats. 
Step 2:
Bavoirs oiseaux
Step 3:
Bavoirs oiseaux
Et pour finir... Tadaaaam!
Bavoirs oiseaux
18 bavoirs (que certains appellent aussi bavettes pour des raisons mystérieuses). D'après mes calculs cela devrait me permettre de tenir jusqu'au mois d'août, date à laquelle je me mettrai à la collection automne-hiver.
Bon, pour tout vous avouer cela m'a pris plus qu'un weekend. Ca m'en a pris deux. Et aussi les soirs de la semaine entre. Mais bon, tout projet commencé se doit être terminé, et les heures passées dessus étaient fort agréables. (Un peu comme la thèse d'ailleurs). (Tuez-moi). 
Et ma machine est de nouveau morte.
Bavoirs oiseaux
Et quelque part dans l'année je compte développer des modèles d'angry birds pour les parents geeks.

Thursday, March 08, 2012

C'est la journée de la femme

Et, coïncidence ultime, derrière ce pseudonyme un brin masculin, je suis une femme (au cas où certains d'entre vous en douteraient) (on ne sait jamais, hein). Un peu comme si je m'étais appelée Fête Nat un 21 juillet, depuis le début de la journée on me dit que c'est mon jour, et cela mène forcément à quelques réflexions.
1. Dans la vie, il y a des dates auxquelles il vaut mieux ne pas naître. Et je donne à parier que quelque part dans le monde, il y a un pauvre bébé qui s'est appellé "Femme" pour être né(e) un 8 mars. Ce serait encore plus le bad s'il s'agissait d'un garçon.
2. Je me dis souvent, heureusement que je suis une gonzesse quand même. Si j'avais été un mec, j'aurais eu vachement du mal à assumer mes après-midi muffins, couture ou scrapbooking. Mais vachement, quoi. Et je suis bien contente que la société ne me pose pas l'oeil sévère du jugement quand je mets un pull rose ou une housse de couette mauve. Ou quand je prends un bain aux huiles essentielles avec un CD de Norah Jones. Ou quand je gagatise sur le chien en toute impunité (certains y verront même une forme certes un peu agressive d'instinct maternel). Ou quand au Delhaize je fais passer à la caisse quantité de fruits et légumes et autres laits de soja sans qu'on me regarde bizarrement. Par contre, il est vrai qu'il existe une série de situations dans lesquelles j'aurais volontiers échangé mon genre, comme:
- Quand mes colocs se font des soirées bières-pizzas à répétition et qu'ils ne grossissent JAMAIS.
- Quand l'été arrive et que la plupart des mecs se coupent les cheveux très très court pour avoir moins chaud, ce qui leur permet aussi de ne plus les coiffer/les laver sans que ça se remarque.
-Face au constat que la pilosité masculine est tout de même bien moins problématique. Parce que mine de rien, l'homme a le droit d'avoir des poils sur ses jambes, sous les aisselles, sur ses sourcils, dans le nez ET MÊME sur ses joues.
- Le matin, quand je dois mentalement faire le plan de ma journée, des gens que je vais rencontrer, du temps qu'il fait dehors, avant de choisir le type de vêtements que je porterai; pour de toutes façons les changer en rentrant du bureau parce que bon, je ne peux pas toujours planifier le matin pour le soir. Un mec, il met une chemise et un pantalon, il passe partout, tout le temps. Il n'a même pas besoin de se maquiller, le bougre.
- Le soir, quand je nettoie ma peau, que je gomme ma peau, que j'hydrate ma peau, que j'inspecte ma peau pour y déceler la moindre apparition de rides, tout cela pour tenter de vieillir avec grâce en sachant que de toutes façons tout cela est une question de génétique et que mes tentatives sont vaines; alors que le mec de base il se brosse les dents, il se met en slip et il est dans son pieux.
- Quand le moment arrive de faire des tests médicaux annuels que jamais homme ne devra subir, pour dépister des maladies que jamais homme ne connaitra ou rectifier des situations hormonales qui lui demeureront à jamais inconnues. Bon je dis ça, mais j'ai amèrement regretté le jour où j'ai demandé en toute innocence "et très concrètement, comment ça s'est passé ton dépistage du cancer de la prostate?"
- Quand un homme est célibataire et que malgré tout ça se passe bien quand il fête ses 30 ans. 
- Ou quand sa mère se retrouve à un mariage l'année où la soeur cadette s'est mariée. ("et ta fille que je vois là, dis-moi, c'est bien celle qui s'est mariée?" Ma mère: "Non, c'est celle qui fait un doctorat" (possible équivalent intellectuel du mariage?) Et son amie de répondre: "Ah... [moment de pause caractérisé par l'incapacité cérébrale à enregistrer l'information] Mais pourtant c'est bien elle l'aînée?").
- De même, on reprochera peu à un mec d'acheter un bien immobilier seul, on verra ça comme "un investissement sur le long terme". On n'ira pas lui dire que c'est imprudent d'acheter avant de se marier. Et on ne lui demandera pas s'il comptera vraiment y habiter seul.
- Mais bon. C'est quand même super louche quand un mec adule Jamie Oliver et connait par coeur les détails personnels de sa vie de famille. Ou quand il lit des livres de Sophie Kinsella. Ou quand il appelle ses amies pour regarder Grey's Anatomy, boire du thé et lui montrer ses nouvelles chaussures. Donc finalement je suis assez bien tombée je dirais.
Sur ce je vous laisse parce qu'il est temps de me changer et de me maquiller avant le diner de ce soir; à cause de ce blog je n'ai pas eu le temps de prendre un bain aux huiles essentielles de rose. C'est vous dire le sacrifice.

Wednesday, March 07, 2012

Si vous voulez tout savoir,

Un repas de famille, chez nous, ça se passe comme ça.
Les profiteroles
Et aussi comme ceci.
Le chien
Je maintiens que c'est moi que ce chien préfère. (Quand le lave-vaisselle n'est pas ouvert).

Monday, March 05, 2012

Rétrospective 2011

Je sais, chaque année je vous la livre de plus en plus tard, mais que voulez-vous; j'ai été absente, puis très occupée, puis malade (j'en suis à mon quatrième flacon de nasa-rhinatiol, c'est vous dire), et bien entendu - ce ne serait pas marrant sinon - mon programme de montage vidéo ne parvient pas à prendre en charge les vidéos haute définition prises avec mon nouvel appareil photo. Il faut donc pour cela que je retourne à l'ordinateur de mon père, qui gère de façon très relative le montage en haute définition, mais pas du tout le moment de convertir le tout en un fichier avi... J'ai dû diviser le montage en huit morceaux, les convertir en fichier avi, puis refaire un nouveau montage à partir de là... Bref, que de la joie, ça se ressent un peu au résultat final mais il n'y a sans doute que moi pour le voir.

Si vous ne trouvez pas le password, envoyez-moi un email.