Friday, July 20, 2012

La trilogie berlinoise - Philip Kerr

Avant mon départ vers Berlin, les Merri m'ont offert un livre s'intitulant "la trilogie berlinoise" de Philip Kerr... Une énorme brique d'un auteur qui m'était alors complètement inconnu. 
Mais cela a vite changé, parce qu'ici c'est le premier livre que tout nouvel arrivant se voit recommander! Pas forcément sous ce titre, cependant, généralement on parle d'une "Bernie Gunther investigation". La trilogie berlinoise regroupe en effet les trois premières enquetes du flic/détective privé Bernhard Gunther dans le Berlin de 1934, 1939 puis 1947... 
Pour moi, il y a trois raisons universelles (indépendantes du fait que vous etes un touriste, donc) pour lesquelles vous devez lire ce livre:
1. C'est une intrigue policière. Quand vous la commencez, vous avez donc envie de connaitre la suite. Il y a du suspense, il y a des rebondissements, il y a une chute qui vous surprend la blinde, impossible de deviner la fin avant d'etre arrivé à la fin!
2. Le personnage principal, Bernhard Gunther, est proprement désopilant. Solitaire, désabusé, cynique, ironique et n'ayant rien à perdre, il a une facon très particulière de voir la vie. Un personnage qui est donc définitivement très terre à terre, et qui ne se laisse jamais dicter sa conduite, si ce n'est par une jolie femme, car c'est là sa petite faiblesse... De plus, il a un répertoire de métaphores absolument fabuleuses.
3. Ce livre fait aussi votre éducation historique. Il dépeint l'ambiance à quelques moments phares de l'histoire berlinoise: la première intrigue se déroule pendant les jeux olympiques de 1936 avec la montée du nazisme et de la persécution des Juifs; la seconde, juste avant la Seconde Guerre mondiale; la troisième, juste après la guerre, pendant la reconstruction et l'isolation progressive de Berlin Est. Il parait qu'il y a trois autres enquetes qui sont sorties, situées à des périodes ultérieures comme antérieures aux intrigues précédentes.
Une très bonne lecture, donc, pour toute personne que l'histoire de l'Allemagne de cette époque intéresse... Vous en ressortirez plus intelligent, et vous ressortirez à l'occasion certaines de ses métaphores, comme par exemple, "tel un homme qui s'est gavé de pruneaux au petit déjeuner, je m'attendais à ce que quelque chose se produise..." (Je ne m'en remets toujours pas).
Mais avant d'investir dans cette oeuvre littéraire, je vous conseille d'attendre quelques jours, car il est très probable qu'un très chouette livre ne sorte quelque part dans la fin juillet...

1 comment:

maman said...

il va traîner à la maison à ton retour? quelque part bien en vue pour que je le trouve???