Monday, June 11, 2012

Les incontournables

Si vous venez à Berlin, vous verrez que votre guide touristique vous recommandera certains "incontournables" (N'importe quoi, d'accord c'est grand, mais on sait quand meme en faire le contour). Ce qui est assez différent des autres villes, c'est de voir la superposition des différentes périodes de l'histoire allemande, totalement différentes d'une époque à l'autre.
Il y a d'abord l'époque du Royaume de Prusse, 18e et 19e siècle, avec de grands chateaux s'inspirant de Versailles et des palais italiens. (Pour les monuments antérieurs à cette époque il faut un peu chercher). Mais il faut s'excentrer un petit peu par rapport à la ville, les palais et monuments à la gloire des monarques passés se trouvant au centre étant été détruits depuis lors, sauf pour la porte de Brandenburg ou la große Sterne.
Ici le palais de Charlottenburg:
Charlottenburg
Et à Potsdam, le chateau (et gigantesque parc!) de Sanssoucis (prononcer Zanzouci).
Potsdam - Sanssoucis
Il y a ensuite les souvenirs de la guerre, et particulièrement de la guerre froide et du mur. Plusieurs sections du mur subsistent à Berlin, comme ici à Bernauer Straße. (Vous avez vu, j'écris depuis un clavier allemand qui permet de faire des ß).
Berlin Mauer
De facon compréhensible, les Allemands n'ont pas souhaité garder trop de souvenirs de l'époque 33-45, de peur que certains fanatiques en fassent des lieux de pélerinage; mais le souvenir de cette période reste malgré tout très présent et surtout très assumé, par exemple au Musée juif ou au Mémorial de l'Holocauste, ou au batiment de l'ancien Ministère de l'Aviation (maintenant Ministère des Finances).
La période de la guerre froide et du mur est, par contre, hyper documentée et hyper touristique. Une ligne de pavés marque la délimitation exacte du mur, parfois très proche des maisons et que l'on traverse sans s'en rendre compte.
Berlin wall
Mais il y a aussi des musées du style Checkpoint Charlie montrant les différentes évasions vers l'Ouest pour documenter le tout, et les pièges à touristes où curieusement le prix des boissons est le double qu'ailleurs dans la ville.
Plus discret se trouve l'ancien Berlin de l'Est, présent dans l'architecture, le long de la Karl-Marx-Allee par exemple (où se trouve le très connu Cafe Sybille), la Fernsehturm (tour de la télévision) ou dans les quartiers de Kreuzberg, Prenzlauer Berg et Friedrichshain, pour la plupart redevenus à la mode et restaurés jusqu'à en etre méconnaissables.
Alexanderplatz
Il y a quelques batiments qui ne semblent appartenir à aucune époque particulière, comme à peu près tous ceux qui se trouvent sur l'ile au Musée; entre autres la Cathédrale de Berlin (dont il faut payer l'entrée) ou le Musée de Pergame. Ou bien, c'est toujours très marrant, il y a le zoo.
Berlin Zoo
Et enfin il y a le Berlin moderne, celui construit sur l'immense vide causé par le mur, ou sur les ruines de vieux batiments symboliques. La Potsdamer Platz par exemple et son gigantesque Sony Center (prononcer zoni tsenter) aux multiples jeux de lumière; ou le Reichstag et son dome tout de verre!
Reichtag
(On peut le visiter gratuitement mais il faut s'inscrire au minimum une semaine à l'avance!)
Evidemment Berlin ne se vit pas exclusivement par ses batiments symboliques, meme s'il faut avouer que l'effort de restauration est gigantesque. Il y a tous les quartiers, ceux qui ont été détruits ou épargnés, reconstruits, déconstruits, restaurés, et qui donnent aux rues une ame particulière. Mon quartier, par exemple, est l'ancien secteur américain, épargné par les bombardements et où donc se dressent de magnifiques batiments du 19e siècle, ressemblant vaguement à Paris si ce n'est qu'ils sont peints dans des couleurs vives... Proche de l'aéroport de Tempelhof, il n'est devenu à la mode qu'après la fermeture de celui-ci, et est devenu le quartier bobo où se trouvent tous les restaurants ethniques et supermarchés bio. Mais je travaille près de la Potsdamer Platz, dans un batiment à la facade ancienne mais au reste du batiment ultra moderne, en spirales labyrinthiques. Pour y parvenir je traverse des patés de batiments couverts en crépi gris comme de gros blocs rectangulaires bétonnés. Qui eux-memes ne sont pas très loin d'énormes artères commerciales. Bref, tout cela est très divers. Si vous n'etes à Berlin que pour quelques jours, je vous conseille de choisir au minimum un batiment représentant chacune de ces trois périodes (Royaume de Prusse, Guerre froide, Berlin moderne), et puis à partir de là de voir par ci par là ce qui vous inspire le mieux!

No comments: