Wednesday, June 13, 2012

Euro 2012

Qu'on se le dise: en Allemagne, le foot est une affaire sérieuse. Un peu comme Roland Garros en Belgique quand Justine et Kim sont en finale, mais en plus sérieux encore. Il va de soi que s'en balancer grave reviendrait à condamner définitivement tout espoir de développer une vie sociale et professionnelle; il a donc fallu que je me prenne au jeu. Tout en continuant à suivre Roland Garros, évidemment. Cumulant donc plus d'une dizaine d'heures de télévision en un weekend; j'avais bien besoin de Ritter Sport pour suivre tout ce sport.
Ritter Sport
Que signifie exactement "se prendre au jeu", selon vous?
1. Regarder les matchs. OK, ca, ca va relativement bien. J'ai regardé le match Russie - République Tchèque vendredi, Allemagne - Portugal samedi, j'ai prétendu avoir regardé Irlande - Croatie dimanche (en fait j'ai lu le compte-rendu sur internet), et j'ai regardé France - Angleterre et Suède - Ukraine lundi. Mais j'ai failli au visionnage de Pays-Bas - Danemark sans penser que mon boss de Berlin était néerlandais, et évidemment c'est de celui-là que tout le monde parle au bureau...
EURO 2012
Ecran géant sur la Rue du 17 Juin, filmant ce qui est en train de se passer en dessous de l'écran

Ce qui m'amène au point 2.
2. Parler des matchs qu'on a regardés. Les stratégies, les équipes, ceux qui n'étaient pas au meilleur de leur compétence et au contraire ceux qui n'auraient pas pu faire mieux. Heureusement, pour cela, j'ai mon petit secret.
3. Se déguiser aux couleurs de l'équipe que l'on soutient, c'est-à-dire l'Allemagne, sinon ca risque de faire mauvais genre. Ca tombe bien, dans tous les supermarchés on vent des drapeaux allemands et des colliers de fleurs aux couleurs nationales... Mais si, à côté des oeufs colorés en balle de foot et des Haribo football. Perso je n'ai pas poussé l'intégration culturelle jusque là... Mais certains, oui.
EURO 2012
Une partie de la foule Rue du 17 Juin
4. Assister aux conférences données pour mon centre de recherche sur le Fußball. Ce qui veut dire que a. il y a des gens dont la spécialité académique est le foot, b. que quelqu'un les paie pour faire ca, et c. que la salle de conférence était bondée, il a fallu que je reste debout - et en plus c'était tout en allemand.
5. Participer aux paris interdépartementaux de mon centre de recherche. Sachant que ces paris constituent à présent la structure de base de nos conversations du repas de midi, avec en sous-sujets connexes les articles académiques sur des thèmes dérivés.
Et là, les amis, je dois vous révéler quelque chose.
Lundi matin, à 11 heures précises, je suis allée regarder le tableau des paris, et là qu'est-ce que j'ai vu?
 Exactement, j'étais seconde ex-aequo avec un collègue au surnom qui a surement une signification profonde (mais c'est qui?). Comme vous le voyez on a des points quand on devine le gagnant, des points quand on devine l'écart des points (si on a prédit 3-2 et que le résultat est 2-1 par exemple), et encore plus full points quand on a le score exact. 
Ne nous excitons pas, mardi matin j'étais déjà retombée quatrième, et aujourd'hui j'étais sixième. La chance du débutant ne dure jamais qu'au début.
Sinon, ce n'est pas pour vous faire peur, mais le site a généré des statistiques sur mon profil de parieuse.
Le premier qui comprend de quoi ca parle me fait signe... 
A part ca, au cas où ca vous intéresse, j'ai parié un quart de finale avec l'Allemagne, l'Espagne, l'Angleterre et la Pologne (quoiqu'au vu des derniers matchs je remplacerais bien l'Angleterre par la France et la Pologne par la Russie, mais c'est trop tard, j'ai parié), et j'ai parié sur une victoire finale de l'Allemagne. Mais ca c'était par peer-pressure. 
Et rassurez-vous, on ne parie rien, si ce n'est que le gagnant final doit une bière à tout le monde.
Meme si sans match de Fußball pour aller avec, la bière n'aura plus le meme gout.

2 comments:

Unknown said...

les couleurs nationales allemandes sont les mêmes que les belges. Juste l'ordre qui est différent.
Donc tu peux investir pour soutenir les belges inexistants.

Bibil said...

Je trouve la couleur jaune un petit peu plus foncée que dans le drapeau belge... Mais il est vrai que je pourrais investir dans ces beaux colliers à fleurs noir-jaune-rouge qui semblent adaptées aux deux pays! Je vais y réfléchir.