Tuesday, March 27, 2012

To-do list

Hé oui, la raison de mon silence prolongé est dû, une fois de plus, à une to-do list débordante et que je ne parviens plus à gérer. Mon agenda est totalement noir de gribouillis et je dois déborder sur les pages des semaines précédentes histoire de pouvoir continuer à noter, ça n'a pas l'air désordonné du tout, mais soit. Petit extrait pour vous donner une idée:
- Trouver un logement de mai à juillet à Berlin.
- Organiser un déménagement à Berlin.
- C'est-à-dire totalement vider ma chambre dans ma coloc actuelle. Et possiblement celle qui se trouve chez mes parents aussi (qui porte mon nom mais qui sert à tout sauf à ça) pour y entreposer de nouveaux trucs.
- Faire l'entretien de ma voiture avant Berlin. Possiblement la laver aussi, parce que le trajet risque d'être long.
- Trouver quelqu'un pour faire la route avec moi jusque Berlin.
- Prendre des cours privés d'Allemand pour m'aider à formuler des emails types.
- Trier tous mes articles, dissocier ce qui est pour Berlin et pour Paris.
- Informer mon promoteur qu'on m'a donné accès à des archives diplomatiques à Paris.
- Me rendre à Paris pour les consulter. Avant d'aller à Berlin, ce serait mieux.
- Trouver un logement à Paris. Et un lift.
- En fait, de manière générale, terminer mon terrain parisien, que j'ai officiellement "fini" depuis février quand même. Parce que bon c'est pas comme si c'était en train de trainer, hein.
- Cela implique trouver des gens pour retranscrire mes entretiens. 
- Réaliser qu'en fait, mon anniversaire est passé.
- Ecrire sur le blog sur l'anniversaire qui est passé.
- Demander si personne ne veut retranscrire des entretiens gratuitement en l'occasion de mon anniversaire qui est passé. Leur promettre une place de choix dans ma page de remerciements.
- Fêter l'anniversaire qui est passé.
- Prévenir mes futurs voisins que je vais fêter l'anniversaire en question
- Et les prévenir aussi qu'accessoirement, d'ici quelques temps je vais leur apporter beaucoup de bruit, de matériel, d'hommes qui jurent très fort et qui sifflent les gonzesses dans la rue, et des nouveaux murs dans leur champ de vision, mais que cela n’entachera pas notre bonne entente et que je les alimenterai en chocolat quand ils craqueront. Enfin ça, c'est quand j'aurai entré ma demande de permis de rénovation.
- Entrer mon permis de rénovation.
- La-dedans, m'entrainer pour les 20km de Bruxelles.
- Et pour les Antwerp 10 miles.
- Alors que bon, en fait, tout ce dont j'ai envie c'est de siroter un Pimm's en terrasse, ou de manger un hot dog.
Fourchette!
Bref. C'est pas gagné.
Si vous pouviez retenir de tout cela que je cherche un logement à Berlin ainsi que des gens pour me retranscrire des entretiens pour leur bon plaisir, hein...

1 comment:

Eliane said...

Le Hot Dog est tellement appétissant.