Friday, February 03, 2012

Je vous présente Paul "Emploi" le Poulpe

Paul "Emploi" le Poulpe
A la base, il était dans la vitrine d'un magasin. Un magasin pour enfants qui se trouve dans la rue de mon boulot, pour être plus précise. Cela voulait dire que je passais devant tous les jours. Tous les jours, je regardais furtivement ce poulpe qui me regardait de retour d'un air familier, ses tentacules toujours arrangées différemment, un peu comme pour me signaler toutes ses potentialités de cadeau de naissance.
Puis il est parti.
Puis un autre est arrivé.
Puis l'autre est parti.
Puis le suivant est arrivé.
J'ai entendu dire que c'était le dernier du stock.
Alors bon. Il a fallu. Il était là. Il m'appelait. Il y avait le nom de quelqu'un dont je ne connais pas encore le nom mais qui est prévu pour les prochains mois dessus.
(Ah! Si j'ai des lectrices enceintes, elles peuvent officiellement commencer à craindre).
Enfin, le résultat est que mes colocs de la Maison des Belges m'ont vue, un soir, revenir du travail avec un papier cadeau et des tentacules qui dépassaient. Le paquet cadeau n'a pas fait long feu, le poulpe a été définitivement adopté. On a débattu du prénom. Quelqu'un voulait l'appeler Hector, mais je n'étais pas d'accord, Hector c'était un nom de poulet. S'il fallait un nom de poulpe, autant l'appeler Paul. Puis quelqu'un a eu la brillante idée d'ajouter une touche française et de l'appeler Paul Emploi. Paul "Emploi" le Poulpe, donc, est maintenant une sorte de mascotte. Des photos ont été prises, ils circule sur facebook, il n'a pas encore sa propre page mais c'est limite.

Ca va être très dur de m'en séparer le jour où il devra faire le bonheur d'un bébé. Ce dernier commencera sans doute par en avoir peur, au vu de ses yeux qui doivent faire approximativement la taille du corps d'un nouveau-né. Puis au fil du temps il l'adoptera comme doudou, un doudou qui fait approximativement la taille d'une valise, super pratique pour les vacances, merci Bibil. Donc finalement je ne rendrai pas service, autant que je le garde pour moi. Mmmh. On verra :-)
Paul "Emploi" le Poulpe


No comments: