Sunday, January 08, 2012

California roll version salade

Vous aimez les sushis. Si, si, ne le niez pas, je le sais. Vous aimez les sushis, et ce que vous aimez par dessus tout, ce sont les california rolls. Vous savez, ceux avec le saumon et l'avocat à l'intérieur, et les graines de sésame à l'extérieur. Aaaaah. Mmmmmh. Si vous êtes de vrais addicts vous avez même peut-être poussé le vice à en fabriquer chez vous, pour finalement vous rendre compte que 1. c'est un chipotage incroyable, 2. les quantités sont minimes par rapport au travail fourni, et 3. finalement, c'est mieux au resto. Même si c'est plus cher.
(Chipotage étant, apparemment, aussi un belgicisme).
Et bien figurez-vous que j'ai la solution pour vous. Une salade avec tous les ingrédients d'un California Roll, sans le chipotage du California Roll.
California roll version salade
Comme je vous le dis.
***
California Rolls en salade (adaptée de "salade de riz à la japonaise" trouvé dans "200 Salades" de Marabout)
Prévoir 30 minutes pour la préparation + du temps pour le refroidissement.

Ingrédients (pour 6 personnes de bon appétit, pour 8 personnes faisant régime)
- 600 gr de riz à sushi
- 10 c. à s. de vinaigre de riz (la bouteille, en gros).
- 6 c. à s. de sucre en poudre
- une touche de wasabi (non mais faites gaffe avec ce truc-là)
- 1 concombre
- 3-4 avocats
- 500 gr de saumon cru et frais (du jour, chez votre poissonnier. Ne prenez pas de risques inutiles) (et surtout évitez le surgelé. C'est pas du tout la même chose).
- 4 oignons jeunes
- Une poignée de graines de sésame toastées (ou grillées, selon les marques)
- Sauce soja pour l'accompagnement 

Tout le challenge est donc de localiser le rayon "nourriture du monde" de votre supermarché, puis de faire un bref détour par les "fruits et légumes" pour le concombre et l'avocat, et évidemment de trouver du saumon frais.

Comment s'y prendre?
1. Faites cuire le riz selon les instructions sur l'emballage (jusque là, ça va). Laissez-le vivre sa vie tranquille, quand il est prêt égouttez-le et laissez-le refroidir. De toutes façons vous devrez le manger froid.
2. Il va falloir que vous fassiez une sorte de sirop avec le vinaigre et le sucre. En gros, mettez le vinaigre et le sucre dans une petite casserole et faites chauffer à feu doux en remuant jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Retirez du feu et ajoutez du wasabi. Oui mais un peu de wasabi, hein. Je vous l'ai dit, faites gaffe avec ce truc.
3. Ajoutez le sirop de vinaigre de riz au riz et laisser refroidir peinard. Au frigo si vous voulez, une fois que ça a fini de fumer (sinon bonjour la condensation).
4. Pendant ce temps, occupez-vous, ou du moins occupez la brave personne qui a choisi de vous aider. Je ne sais pas moi, épépinez et coupez le concombre en dés, ou l'avocat en tranches, ou le saumon en morceaux, ou les oignons jeunes en lamelles. Mettez dans un autre bol et au frigo en attendant que le riz soit froid. Oh, hé, c'est du saumon cru les mecs. On a le droit d'être paranos.
... Evidemment la recette originale demande de laisser refroidir le sirop de vinaigre de riz, d'y tremper les dés de concombres, d'y enlever les dés de concombres, et de verser le vinaigre sur le riz encore chaud. Si vous êtes motivés vous pouvez faire ça. Si vous ne le faites pas, personne n'en saura rien.
5. Avant de servir, mettez tous vos ingrédients dans un saladier, mélangez bien, et saupoudrez de graines de sésame pour la déco.
6. Pour faire plus vrai, mettez un très petit bol à côté de chaque assiette pour permettre à vos invités de se concocter un mélange sauce soja-wasabi comme au resto et d'en arroser leur portion selon leur propre volonté (ou inconscience, dans certains cas - je vous le répète, faites gaffe avec le wasabi hein.) Si vous avez des baguettes, c'est l'occasion de les sortir, et de vous marrer un bon coup parce que d'office un de vos invités va ramer avec. Obligé. Il y a toujours un invité qui rame avec les baguettes.

***

Vous pouvez faire la partie riz-sirop bien à l'avance, même la veille si vous voulez. Par contre on ne peut pas en dire autant de la découpe de légumes: le concombre flétrit, l'avocat bruni, et le saumon, comment dire, est mieux s'il est du jour.

***

General disclaimer: il y a un défaut à cette réalisation somptueuse, qui est sans doute aussi la raison pour laquelle les Japonais le racrapotent en petites bouchées et le mangent avec des baguettes pas pratiques: vous allez trouver ça orgasmiquement bon. Donc, vous allez le manger vite et en grandes quantités. Puis, vous allez boire de l'eau. L'eau ça fait gonfler le riz. Le riz qui se trouve déjà en quantité déraisonnable dans votre estomac aux dimensions, sommes toutes, limitées. Et au final si vous n'exercez pas un tout petit peu de self-control, comment dire...
En clair, à partir du moment où vous sentez que vous ne parviendrez plus à dormir sur le ventre la nuit, arrêtez-vous dans votre élan. C'est là mon judicieux conseil.

No comments: