Monday, February 28, 2011

Alors, marier sa soeur, ça donne quoi?

J'aurais bien demandé aux Tourtereaux de nous faire un petit guest post, mais apparemment ils sont en voyage de noces, alors bon.
Marier sa soeur, ça donne quoi?
1. Beaucoup de répliques du genre "C'est toi la suivante" ou "Tiens, c'est curieux, j'aurais juré que c'était toi l'aînée". Ce qui, en soi, n'égale pas les traditionnels "Mariage pluvieux - mariage heureux", parce que:
2. Un peu de pluie (mais juste un peu)
3. Une famille heureuse

4. Une famille émue
Et nous voyons Maman avec une petite larme dans le coin de l'oeil gauche.
5. Une brochette de discours


5. Un blog à mettre à jour! (Guest post anyone?)
(6. Plein de fleurs à piquer le lendemain) (Non, ce n'est pas moi) (Quoi?)
PS: Copyright des photos à mon oncle Denis

Wednesday, February 23, 2011

Laughter Chain


Céline, c'est pour toi.
(Sinon essayez de ne pas mater ça au boulot, vous allez d'office rire, et ça ne fait pas très sérieux, hein).

Monday, February 21, 2011

Rétrospective 2010

Un petit peu en retard, mais la voici enfin, la traditionnelle rétrospective de l'année 2010. Soit une compilation de tous mes dossiers, petits ou gros, enfin presque tous parce qu'il faut quand même en garder pour les enterrements de vie de garçon, hein, Laurent.

Rétrospective 2010 from Bibil on Vimeo.
Demandez-moi le password par email. (Ben oui, en dépit de tout ce qui se trouve là-dedans, je protège la vie privée des gens, il ne faut pas croire).

Friday, February 18, 2011

... D'ailleurs, on rigole

Mais en 2000, le Commissaire européen de la DG Fish s'appelait Mr Fischler. Si ce n'est pas un signe...

Wednesday, February 16, 2011

Ah, ça...

Les amis, on ne le sait pas assez, mais le 12 juin 2001, le collège des Commissaires européens, lors de leur réunion hebdomadaire, ont approuvé une communication sur la reconstitution des stocks de cabillaud et de merlu dans les eaux communautaires.
J'adore la recherche, mais parfois, c'est quand même très pointilleux.

Tuesday, February 15, 2011

Bien, prenons un peu l'air, voulez-vous?

Pour ceux qui se demandent ce qu'il advient de ma personne - car je l'admets, je n'ai pas été wunderfidèle au poste ces dernières semaines,
1. Je vais bien, mais
2. Je commence à sentir la fatigue, là.
J'explique. (Attention ça va être technique, mais d'un autre côté c'est vous qui l'avez voulu). Pour ma thèse, je devais commencer mon terrain Union européenne en octobre 2010. (Et pour ceux qui ne le savent pas encore, dans le langage du doctorant, terrain = collecte de donnée, dans mon cas par le biais d'interviews multiples). Seulement voilà, j'ai plutôt choisi d'aller faire une autumn school en Suède, pour laquelle j'ai dû écrire un article, puis une formation intensive sur le fonctionnement des institutions européennes, ce qui fait que j'ai commencé ce terrain début décembre. Donc depuis décembre, je rattrape le temps perdu.
Et évidemment, le fait que mon budget retranscriptions d'entretiens soit limité, et que je ne puisse engager que des étudiants - à savoir des gens qui sont en blocus et examens en décembre et janvier - n'arrange pas ma situation. 
Bon. 
Là dessus, sachons qu'en avril, je commencerai mon terrain londonien, ce qui impliquera, si Dieu le veut, (ou plutôt le jury de ma demande de financement), de passer trois mois en Anglonie, youhou les amis, danse de la joie et félicité multiple. 
Mais un terrain, ça se prépare. C'est à dire qu'à partir de mars, je devrai lire, lire et lire sur le système de décision politique anglais, j'adoooooore ça justement (not), ça va être fun. Et ce qui implique, vous l'avez deviné, de terminer mon terrain Union européenne d'ici deux semaines. Hum.
Faisable? 
Je pense que je vais plutôt laisser quelques entretiens pour l'après-Londres, histoire de "continuer mon terrain Union européenne avec une nouvelle perspective", i.e. c'est pas possible, il y a un moment où on ne tient plus le coup, hein. Mais ça signifie aussi que je prend du retard sur l'agenda global qui devait me faire finir avec brio ma thèse pour octobre 2013.
Et sinon, la vie en dehors de la thèse, ça marche, aurez-vous envie de me demander?
Et bien, disons que pour le moment, tout est plutôt consacré au mariage de ma soeur, dans lequel je m'échappe avec joie parce que, soyons honnêtes, les retranscriptions d'entretien c'est chiant c'est ma soeur adorée qui ne se marie qu'une fois. Du coup j'accepte sans réfléchir des tâches qui finalement me prennent full temps, mais que je préfère tellement mieux à la situation actuelle de ma thèse qu'au final j'accumule des retards des deux côtés.
Ah oui, et je voudrais bien me coudre une ceinture pour une veste dont la ceinture a mystérieusement disparu, si possible avant que l'hiver ne se termine.
Faire ma traditionnelle vidéo de rétrospective de l'année précédente.
Faire mes exercices d'allemand.
Lire les livres que j'ai reçus à Noël.
Dire à Georges Clooney que ce n'est pas la peine d'insister, que deux mois de vacances dans sa villa sur le lac de Côme, ça ne va pas être possible. 
Et dans tout ça on est en train de m'annoncer un flot constant de casages, fiançailles ou bébés, et je me dis vaguement que tiens, tout ça s'est déroulé sans que je m'en rende compte, et mine de rien le temps ça continue à passer. Ce qui me rappelle aussi que j'ai ma deadline annuelle dans un mois.
Ça ne nous rend pas plus jeunes. (ni plus avancés).

Wednesday, February 09, 2011

Tarte aux amandes et aux framboises

Admirez, amis lecteurs, l'expression suprême de la dévotion, j'ai nommé, le fait que je blogge au lieu d'écraser ferme mon oreiller dès 22h, nouvelle habitude qui semble perdurer et ne me rend pas plus en forme pour autant.
Mais soit.
Sachez que je blogge pour une cause encore plus suprême, à savoir pour vous donner la recette de ma fameuse tarte aux amandes et à la framboise (que certains fidèles lecteurs ont déjà pu goûter dimanche passé à une répétition de chorale, et que d'autres ont déjà goûté parce qu'ils vivent avec moi, mais ne lisent pourtant pas mon blog).
Croûte aux amandes et framboises
La recette me vient d'un livre s'intitulant "cinnamon, spice and warm apple spice: comforting baked fruit desserts for chilly days", acheté à la base comme cadeau de Noël pour Alice, et puis, comment dire, ayant lamentablement échoué dans ma collection personnelle. Je l'ai légèrement adaptée.

Ingrédients:
Pour la pâte:
- 100gr d'amandes en poudre
- 200gr de farine à pâtisserie (et par là je veux dire, pas de la farine fermentante)
- 80gr de sucre
- 125gr de beurre
Pour la garniture:
- 150gr de framboises surgelées (surgelées, c'est important! Elles garderont ainsi leur forme pendant la cuisson et ne deviendront pas une sorte de purée baveuse)
- 3 cuillères à sucre, ben justement, de sucre
- 1 càs de farine
- 75gr de beurre non salé

1. Préchauffez le four à 180°C
2. Pour faire la pâte: mélangez les amandes en poudre, la farine et le sucre, incorporez le beurre, puis travaillez la pâte jusqu'à ce qu'elle ait une apparence de chapelure. Ajoutez une à deux càs d'eau pour en faire une boule.
3. Étalez la pâte jusqu'à ce qu'elle soit 3-5 cm plus large que votre moule. Transférez-la dans le moule et laissez-la remonter sur le bord. Piquez la pâte avec une fourchette, puis cuisez pendant 20 minutes.
4. Allez faire une bucolique promenade d'une dizaine de minute à travers les champs, devenez ami avec les coccinelles, admirez le bleu du ciel (not).
5. L'opération suivante va vous prendre, genre, 5 minutes, donc ne la faites pas trop tôt (ce qui, en fait, était le message derrière le point 4). Mettez l'oeuf, le sucre et la farine dans un bol et fouettez jusqu'à ce qu'ils blanchissent (oh, hein, je vous vois venir, bande d'esprits mal tournés). Faites fondre le beurre dans une poêle jusqu'à ce qu'il devienne foncé et ait une arôme de noisette (et non de brûlé, maladroit). Versez le beurre dans le mélange d'oeufs et battez bien.
6. Sortez la pâte aux amandes du four. Répartissez les framboises surgelées sur la pâte aux amandes. Puis, sur les framboises, versez le mélange beurre-oeufs. Mettez au four pendant 25-30 minutes (attention à ne pas le mettre trop haut dans votre four, les framboises noircissent facilement).

Et voilà! Ami lecteur, j'espère que tu m'aimes et m'adule, et en attendant je vais pouvoir aller dormir.
Yeah.