Wednesday, September 07, 2011

Les mariages de l'été - juillet

Je sais, ce n'est pas faire justice aux 20 invitations de mariage que j'ai reçues cette année que de n'en sélectionner que quelques uns, mais bon. Comme je l'ai dit, 20 mariages, ça occupe quand même sérieusement ses loisirs (même si en pratique ils y en a pas mal qui tombent en même temps donc finalement c'est plus aux alentours des 15). Donc je ne peux donc pas les passer sous silence... Et en même temps, je ne vais pas tous les décrire, au risque de transformer ce blog en un chronique mondaine, et sachant que certains mariés sont plutôt des frileux du net et n'apprécieraient de toutes façons pas. Donc bon. Quelques mariages, quoi.
Voici, dans la première catégorie, ma sélection du mois de juillet.
*** M. et N. ***
Acronyme qui ressemble curieusement à une marque de bonbons, et pour le coup, ce n'étaient pas les bonbons qui manquaient.
Bonbons!

Les mariés (que je félicite) ont décidé de remplacer le passage des zakouskis et le repas assis par de multiples petites échoppes où l'on va se servir quand on veut et dans les quantités voulues. Piège évidemment! Car du coup, on veut tester à tout, et comme c'est bon on reteste, et les quantités prennent rapidement des proportions incroyables. Pour ma part, j'ai testé les gaufres, les crêpes, les barbapapas, le stand de cappuccinos, le stand de foie gras, celui qui servait une petite tuerie de plat au saumon et taboulé, le stand fromages, le stand pizzas, le stand frites, et le stand cidre Stassens. Et le champagne passait de façon assez fréquente aussi, ça aidait à digérer.
Les mariés
Oh ça va hein, on a toujours dit que le régime c'était pour septembre, d'abord.
Les mariés sont partis en voyage de noces dans une petite deux chevaux customisée à travers la France. Et bon, à leur retour, tout le monde voulait entrer dans leur voiture. Surtout Strepy. Mais en même temps Strepy veut toujours tester les voitures de tout le monde (ben quoi, qu'est-ce que j'ai dit, c'est vrai).
De retour de voyage de noces
*** C. et F. ***
Acronyme qui fait vaguement penser à une compagnie ferroviaire suisse, et cela tombe bien! Car le mariage se déroulait en Suisse. (Je pense à tout dites donc).
Chapelle de Chandolin
Et paf! Comme vous pouvez le voir, le cadre bucolique parfait.
Après la cérémonie nous sommes allés prendre un apéro-champagne à un point de vue assez proche, ce qui était assez atypique je l'admets, car les points de vue en montagne j'ai plutôt l'habitude de faire ça en chaussures de marche et tenue de sport et pas trop en petits talons et robe de cocktail. Mais le changement était plus que le bienvenu, cela va sans dire. Ensuite diner au restaurant préféré de Strepy (décidément, c'est lui qui aurait dû faire la chronique) avec des spécialités du Valais passant de la viande des grisons au fromage, au pâté de chamois, au vin et aux abricots.
Desserts
Mmmmh abricots.
Ce qui nous a aussi laissé le loisir de constater qu'Isaure avait un nouveau doudou, et qu'il était difficile de le lui sortir de la bouche. La preuve en images.
1. ("Non mais tu pourrais enlever ton doudou, là?")
Isaure & Grégoire
2. (Ah ben, non.)
Isaure & Grégoire
3. (Non mais le doudou c'est très bien, mais tu n'as pas plutôt envie de jouer?)
Isaure & Grégoire
4. (Finalement, le doudou n'est jamais très loin).
Walram & lapin
Remarquez aussi comme Grégoire était beau, aussi, n'est-il pas.
Sur ce, je vous laisse avec cette petite égo-picture bucolique, et reviendrai très prochainement pour de nouvelles chroniques nuptiales, pour le mois d'août cette fois.
Ego picture

No comments: