Friday, June 10, 2011

Comment une tempête à New York me fait perdre £17

Je pensais être une femme organisée et prévoyante lorsque, devant me déplacer dans le Sussex pour effectuer une interview, j'ai réservé un billet de train online. Pas de file, je suis certaine d'avoir une place dans le train, Bibil tu es sûre que rien ne t'entravera vers le chemin du succès académique.
C'est marrant comme on pense toujours ça.
Sauf que. A cause d'une tempête à New York, aucun avion ne décolle, la personne que je voulais interroger se retrouve donc coincée sur un autre continent, et donc nous postposons l'interview à lundi. Puis, je vais à la gare pour changer mon billet de train.
(C'est là que ça devient folklo, je vous préviens). 
J'arrive au refund & exchange desk. Je fais la file. On me dit, "on ne peut rien faire tant que vous n'avez pas imprimé votre billet". Ah bon. J'imprime mon billet. Je refais la file. Puis on se rend compte que j'ai réservé mon billet online. Ah. Non mais en fait ce n'est pas possible alors, parce que les billets online c'est géré par une autre compagnie, on ne peut pas vous l'échanger, il faut gérer les échanges online, donc il faut que je retourne sur mon compte.
Bon. J'ai fait la file deux fois, j'ai perdu 45 minutes pour rien, j'ai été forcée à l'insu de mon plein gré pendant tout ce temps à écouter une espèce de mini fanfare promotionnelle destinée à porter l'attention sur une nouvelle variété de sandwich, je suis furieuse, genre je me serais mise devant la rame de métro avec mon poing en avant, j'aurais défoncé trois wagons sans peine. De retour au bureau je veux gérer ma réservation et changer la date.
Bon déjà national rail ne reconnait pas mon adresse email, ce n'est qu'après réflexion que je me dis que peut-être que la compagnie southern trains qui gère les réservations n'a rien à voir avec national rail tout comme il n'avait rien à voir avec le guichet southern train à la gare. Privatisation, il parait. Enfin bref, je retrouve ma réservation après quelques minutes.
Devinez quoi.
Comme j'ai imprimé mes tickets, on estime que j'ai fait le voyage. Je ne peux pas changer ma réservation.
Je peux toujours demander un refund, mais pour cela il faut que je remplisse tout un formulaire, que je scanne mes billets, que j'envoie le tout par la poste, et peut-être qu'on me refundera mes £17, enfin moyennant une administration fee de £10, donc en fait £7.
Non mais bon en guise de consolation je peux toujours me rendre dans le Sussex aujourd'hui si j'en ai envie, mon billet est valide jusqu'en fin de journée, je pourrais toujours faire une promenade sous la pluie torrentielle qui est en train de s'abattre sur l'Angleterre à l'instant.
... Tiens rappelez-moi, le cas d'anthrax qu'on avait reporté à Londres, ce n'était pas justement un gars qui faisait une réclamation à une compagnie ferroviaire?

1 comment:

Eliane said...

C'est moi ou les compagnies de transport anglaises sont encore plus bordèliques que les belges?