Thursday, December 31, 2009

Wednesday, December 30, 2009

L'update de Momo

Et aujourd'hui, je laisse la parole à Momo, qui va nous parler d'un événement 2009 que j'ai eu tendance à laisser de suspens: la Sexy Witch.
The hosts

Comment peut on deja aborder la fin de l'année sans en évoquer un des meilleur moment: La sexy witch. Et oui, une de nos plus grande réussites dans la catégorie des fêtes a tendance scandaleuse que notre maison organise chaque année. En effet on oublie facilement que beaucoup de records furent battu ce soir-là:
- plus de 130 personnes sont venues se dévergonder en toute liberté.
- 10 heures de fête continue sans interruptions. (même pas par les flics)
- les décors jamais vu auparavant. [*petite note de Bibil: déco pour l'essentielle faite par Momo. Mais si, je lui jette des fleurs].
- 5 couples formés ou réformés.

Bref une soirée de malade qui méritait bien un petit post sur ce blog.

Nous sommes déjà en train de chercher la prochaine date alors a très bientôt sans doute...

[Et nous remercions Momo pour son update ponctuelle, n'hésitez pas à vous dévouer en 2010 pour faire de même!]

Tuesday, December 29, 2009

ôôÔÔôô

Aaaah
Isaure
(Isaure est habillée par Gucci et maquillée par l'Oréal. Maxi Cosi de collection).
(Et non, il ne s'agit pas de l'update tant attendue de Diane).

Monday, December 28, 2009

Quelques vitrines de Noël

Comme vous ne pouvez l'ignorer, j'ai fait un petit passage à Londres à la fin du mois de novembre... L'occasion de faire quelques vitrines! Un petit aperçu.
Thème "The Wizard of Oz" chez Harrods
Christmas 2009: Harrods
Christmas 2009: Harrods
Boules de Noël esthétiquement épurées chez Harvey & Nichols
Christmas 2009: Harvey Nichols
Contes de fée version cirque chez Selfridges
Christmas 2009: Selfridges
(Je connais des gens qui en ont fait des cauchemars)
Christmas 2009: Selfridges
(Ces gens avaient la vingtaine avancée) (Si, c'est vrai).
Christmas 2009: Selfridges
Petit détour par St Christopher Place
Christmas 2009: Sint Christopher Place
Peace & Love sur Carnaby Street
Christmas 2009: Carnaby Street
Statuettes animées chez Hamleys
Christmas 2009: Hamleys
Et pour finir, un petit clin d'oeil à Benetton, parce j'aime bien leur arbre!
Christmas 2009: Benetton
Même si ça n'engage que moi...
Admettez que maintenant, vous êtes totalement et irrévocablement dans l'esprit de Noël...

Saturday, December 26, 2009

Ecriture Créative

Ceux d'entre vous qui m'invitent de temps en temps à manger chez eux le savent: le jeudi, je suis systématiquement occupée. (Et ceux qui ne le savent pas devraient m'inviter plus souvent, saperlipopette). A quoi? Me demande-t-on. "En fait, le jeudi, j'ai un atelier d'écriture créative", que je réponds. "Un atelier de quoi?" "Ecriture quoi?" "Et c'est quoi le but?" "Mais pourquoi tu irais écrire, tu n'as pas assez d'une thèse?" "Aaaah mais c'est ça, tu apprends à écrire une thèse alors..."
Heu, non.
C'est pourquoi au bout de deux ans de questions ininterrompues à ce sujet, je me suis dit qu'en fait, je pourrais peut-être clarifier le tout avec un post.
Ecriture créative (n.f.) (de l’anglais : « creative writing ») est une méthode d'écriture enseignée dans les universités anglophones, ayant pour but de rendre accessibles à tous les techniques rédactionnelles de divers genres.
En l'occurence, dans mon cas, il s'agit de fiction. Tous les jeudis, donc, j'écris en anglais avec un groupe d'expats que j'ai rencontrés il y a presque deux ans via le stage de la Commission. Nous nous réunissons, nous lisons ce que chacun d'entre nous a écrit chez soi (si applicable), puis nous passons à quelques exercices d'écriture, du genre: écrire un petit texte où la phrase d'intro et la phrase de fin sont exactement la même en 30 minutes. En gros, nous avons une activité rédactionnelle très active. Ces derniers temps, nous avons même entrepris de rédiger un recueil de nouvelles, et nous partons de temps en temps en week-end d'écriture... Ce qui peut sembler geek quand j'y pense, parce qu'en pratique, ça donne ceci.
Writing
(De 14 à 19 heures. Puis après on guindaille. Mais comme ma mère lit ce blog, je ne vais pas élaborer.)
Et toujours pour clarifier la chose, sachez qu'à côté de cela, je je prends aussi des cours d'autobiographie par internet. Et puis j'écris aussi un blog. Et une thèse. Ah oui, et je suis des cours d'allemand. Si, si, l'allemand, ça peut être créatif quelquefois.
Et quand est-ce qu'on me verra publiée? Me demanderez-vous. Et bien figurez-vous qu'écrire, ça prend du temps, cela demande beaucoup de brouillons ratés, réécris, réédités, deletés et recommencés dès le début. Je viens de terminer une nouvelle de quinze pages sur laquelle je travaille depuis... juillet. C'est dire.
Cela implique aussi pas mal de choix: j'ai pas mal d'idées mais pas assez de temps pour toutes les développer. A laquelle donner la priorité? J'ai trois idées de romans actuellement, et pour chacun je n'ai même pas terminé un chapitre un.
Et enfin c'est une chose d'écrire, mais c'en est encore une autre de publier. Malgré tout, fiction ou non, ce que j'écris reste un peu personnel. J'entends déjà la voix de [insérons ici la voix d'une amie proche dont je tairais le nom, mais qui se reconnaitra] me disant, "mais pourquoi tu veux publier tout ça sur toi? Tu es folle! Je ne comprends pas comment tu peux rendre tout ça public!" Quand on publie de mauvaises surprises arrivent, des gens croient se reconnaitre dans certains personnages, ou dans certaines situations fictives. C'est connu, publier peut vous coûter des amitiés. On caricature un colocataire, et tous ceux avec qui on a cologé se vexent. L'un des personnages refuse un dîner pour regarder Grey's Anatomy? J'en connais une dizaine à qui c'est aussi arrivé, une dizaine qui ne se dira pas "ais-je aimé le texte?" mais plutôt, "est-ce de moi que Bibil a voulu médire?" (ou encore "est-ce mon dîner que Bibil a refusé pour regarder la télé?"). Ce n'est pas pour rien qu'on entend tellement d'écrivains clamer haut et fort, "mes personnages ne sont inspirés de personne". Et c'est vrai, on peut créer des personnages qui ne correspondent à personne... Mais inévitablement les gens se diront, "ah, le personnage a une petite soeur... j'en déduis que l'auteur a voulu parler de sa propre petite soeur." Et qu'il existe même des contrats de pré-publication à faire signer par les proches pour qu'ils ne poursuivent pas l'auteur en justice.
Non pas que ce que j'écrive ait matière à me faire trainer en justice; mais si ça peut me coûter des amitiés, je trouve que c'est déjà très délicat.
Mais ceci dit, si vous voulez venir écrire avec moi (en anglais) tous les jeudis, n'hésitez pas! C'est ouvert à tous.

Friday, December 25, 2009

Joyeux Noël!

Danio de Noël
Et comme les circonstances s'y prêtent, je vais partager avec vous ma recette de dinde préférée... Signée Nigella Lawson. Hé oui, Jamie, toi et moi nous avons passé de bons moments, mais bon, quand on parle de nourriture, la fidélité a ses limites.

Thursday, December 24, 2009

Neige!

Vous l'avez remarqué, vous aussi? Ces derniers temps, il n'a pas fallu aller jusqu'en Norvège pour trouver de la neige. Sauf que la Belgique étant ce qu'elle est: c'est-à-dire tout aussi équipée pour lutter contre une tempête de neige que contre une canicule, et bien... Disons que cela fut cocasse.
Pour ma part, je suis restée cloitrée chez moi, car pour le moment il ne me faut qu'une connexion internet pour travailler (si, si, je travaille quand je suis chez moi, mauvaises langues). Mais tout le monde n'a pas eu cette chance. Cela donnait ceci:
Pousser la voiture
Entretemps arriva le moment tant attendu des réveillons de Noël. Là aussi, même problème: une heure entière à pousser des voitures jusqu'au parking (et une fois ces voitures en haut, une belle bataille de boules de neige entre cousins). Certains oncles ont failli ne pas être avec nous, leur vol ayant été détourné de Zaventem à Frankfurt pour cause de piste gelée...
Parking enneigé
Pour ma part, c'est la première fois que j'emmène si librement des pantoufles dans mon sac à main pour aller chez quelqu'un d'autre. Enfin, du moins, pour ce qui est de notoriété publique.
Enfin, en tous cas, il y en a une qui a adoré la neige.
Danio neige
Chien mouillé sur fond de sapin, la nouvelle combinaison gagnante des effluves de Noël.

Wednesday, December 23, 2009

Road/Boat Trip

Le lendemain matin, donc.

J'ai conscience que cette vidéo va vous sembler un peu hermétique, donc avant de la regarder, il y a 2 ou 3 trucs que vous devez savoir.
- Le trajet. Bergen-Danemark en ferry (20 heures), puis 10 heures de route Danemark-Belgique.
- 10 heures de route qui se sont transformés en 14 heures dû à un malencontreux problème de gel de notre anti-gel.
- A que cela ne tienne! Alice avait investi dans un CD de musique de yodel pour que nous puissions tenir le coup.
- Et moi, j'avais amené mon disque dur externe multimédia, celui qui pouvait se brancher sur la télévision de notre cabine dans le ferry. (télé sur laquelle le ponton entier avait vue, apparemment).
- Les Danois aiment beaucoup les pains saucisse. Ce dernier élément n'apporte rien à la bonne compréhension de la vidéo, mais comme ça vous savez.

Tuesday, December 22, 2009

Le NOOOOOORD

Vous le savez (puisque vous suivez mon blog avec assiduité), ma soeur Alice est partie en Erasmus dans le Grand Nord. Et par cela, je veux dire Bergen. Bergen, Mons? Ha ha (blague qui était drôle quand on l'a faite la première fois, mais au bout de 50, fois on se lasse). Non, Bergen, Norvège. Et si votre mémoire s'étend jusque là, vous savez peut-être qu'elle s'y était rendue en voiture. Un trajet pour lequel elle avait bénéficié de l'aide de sa cousine, qui était revenue en avion, laissant Alice et sa voiture sur place. Oui mais voilà: qui dit "trajet aller" dit "trajet retour".
C'est là que j'entre en scène.
Ayant dûment posé mes jours de congé, jeudi 17, je me suis rendue à l'aéroport de Zaventem où j'ai savouré un énooooorme Caramel Macchiato au Starbucks et où j'ai fait un peu de shopping tax free (non pas que cela ajoute quoi que ce soit à l'intrigue, mais j'en connais juste qui vont être jaloux).
Puis je suis montée dans un avion.
Norway from the sky
Une fois à Bergen, j'ai eu le grand plaisir de me plier à l'essence de l'essentiel des impératifs touristiques, j'ai nommé le village de pain d'épices que la ville avait construit pour Noël.
Gingerbread Village, Bergen
Gingerbread village, Bergen
Un truc de fou. Bergen entier reconstitué en matière comestible, autant dire une noyade au bonheur culinaire. Faites attention à vous l'année prochaine. Je transformerai mon salon en salle d'exposition, je mettrai un architecte sur le coup, et je vous ferai un Gingerbread mini-Europe. Au moins.
(Et on mangera tout après).
(Et vous ferez des incantations pour louer ma bonne personne).
(Puis en 2011, je créerai ma propre secte basée sur le culte du pain d'épices).
(Enfin bref).
Sachez qu'il y a aussi plein d'autres choses à faire à Bergen, comme aller voir Casse-Noisette à l'opéra, ou encore prendre un petit train de nuit pour aller observer la ville depuis un point de vue où il fait -15°C.
Bergen by night
Ou boire du thé bouillant qui devient limite glacé si on le laisse à l'air libre plus de 10 minutes.
Soit.
Le lendemain, nous avons entamé la vraie raison de ma visite: l'opération "ramener la voiture d'Alice à bon port". Nous avons donc pris un ferry jusqu'au Danemark (quelqu'un remarque l'éloquence de ma métaphore avec le port et le ferry? Non?), puis ROAD TRIP jusqu'en Belgique, en passant par l'Allemagne et par les Pays-Bas.
Mais cela fera l'objet d'un autre post.
Si, si. Car figurez-vous que j'ai un cadeau de Noël pour vous, amis lecteurs. Attention, êtes-vous prêts? Oui! 1 post par jour jusque 2010! Ouiii, foule délirante, maisons de pain d'épice qui s'écroulent, ô Bibil, tu nous combles! (Pratiquement ça me fait 8 posts programmés, admirez ma dévotion).

Wednesday, December 16, 2009

Dernier jour des examens pour Alice

Voici ce que ça donne.

Et demain, je suis en Norvège avec elle.
Hé oui.
Pendant ce temps, voici la dernière passion du kot:
Combat de Yaris
Des courses de Yaris. (Il n'y avait pas de Twingo, alors bon.)
Et by the way, Strepy avait raison: à peine 2 minutes 30 après que je ne poste cette photo mystérieuse, il a réussi à trouver qu'il s'agissait du givre sur le toit de ma voiture. Il recevra une carte dédicacée par ma personne. Dans quelques années, quand je serai célèbre, il pourra la revendre sur eBay. Ou alors il la fera agrandir dans son salon, à voir.

Tuesday, December 15, 2009

Qu'est-ce?

Glace!
Le gagnant aura droit à une carte de voeux de la part de mes parents. Si, si, c'est sérieux.

Le cookathlon entre le moment où je suis arrivé et celui où je suis parti

Dans son précédent post, Sybille me demandait de vous narrer la très bonne veillée de Noël qu'elle a organisée. Nul ne doute qu'elle attende aussi mon appréciation quant au résultat de ce cookathlon.

Alors, chers lecteurs assidus de Bibil, je dois bien vous avouer une chose : à mon avis, le mois de décembre c'est un mois pourri pour les blogs. Pourquoi ? Parce qu'il faut trouver de l'inspiration alors qu'on passe son temps à se tuer au boulot à respecter des deadlines (Oui oui, Madame, ton dossier sera clôturé fin 2009! Comment ? Ah bon, la fin de 2009, c'est pas dans trois mois, c'est dans tout de suite ?), à trouver des idées de cadeaux de Noël, à acheter ces satanés cadeaux de Noël, et au final, quand on arrive chez soi le soir, qu'il faut encore préparer le dîner et s'occuper des enfants (Comment ça j'ai pas d'enfants ? Ah bon ? Viens un peu habiter avec mes colocs, tu verras) eh bien, on a plus d'inspiration et d'envie pour mettre un blog à jour.

Alors, pour honorer ma promesse, je vais vous résumer en 5 poins la veillée de Noël de Bibil (Ou la dégustation du résultat du cookathlon) :
  • C'était bien,
  • C'était bon,
  • J'ai reçu un chouette cadeau (merci Antoinette)
  • Je me suis bien amusé.
  • Charles a même fait la vaisselle !
En un mot comme en cent : merci Bibil !

* Le moment où Bibil découvre que ses droits d'administrateur de son blog lui donnent l'autorisation de modifier les posts d'autrui *

Juste une petite précision: menu quasiment exclusivement réalisé à partir du nouveau livre de Nigella Lawson, "Nigella Christmas" (une bombe! A acquérir absolument):

Cocktail:
- Alcoolisé à base de cointreau, cranberry juice et prosecco
- Non alcoolisé, cranberry juice, jus de pommes et jus d'oranges pressées

Apéritifs:
- Blue Cheese tortillas
- Chilli tortillas
+ Quelques centaines d'apéros apportés par Marina, Antoinette & Maman

Plat de consistance:
- Dinde à l'orange et aux épices (et farce du colruyt) (ah oui, je viens de tuer un mythe)
- Sauce grand veneur + sauce aux airelles
- Fully loaded potato skins (purée de pommes de terre thunée au cheddar, spring onions, piments et cream cheese servie dans la peau des patates roties)
- Choux de bruxelles aux marrons
- Potimarrons vapeurs
- Haricots vapeurs
- Salades multiples apportées par les convives

Desserts:
Apportés par les convives.

Une photo:
Noël cacahouète: la table
Noël cacahouète
Et voilà!
Remarquez que mes droits d'administrateurs ne se sont pas étendus jusqu'à faire dire à Strepy des choses qu'il n'avait pas l'intention de dire, comme par exemple qu'il a offert un rouleau de papier toilettes de chez Rob.
(Non, je plaisante. C'est Damien qui a fait ça.)

Friday, December 11, 2009

Alors. Etablissons un plan de survie.

Qui a son mois de décembre très chargé? Parce que moi, autant vous prévenir, il est full full full. Déjà mes week-ends sont tous pris. Pour vous illustrer la chose, tous mes WE depuis le 21 novembre et jusque janvier 2010 se sont déroulés/se dérouleront à l'étranger (si on admet que le fin fond des Ardennes, ça compte comme étant à l'étranger. J'estime que si c'est à plus d'1h30 de route, alors oui). Ajoutons à cela les multiples festivités de Noël, le shopping qui s'y associe, le fait que j'entre complètement dans le planning de ma thèse (2 semaines de retard, est-ce dramatique?), les cours d'Allemand, mon cours d'autobiographie, et le fait que j'ai respecté (oui! j'ai respecté!) ma deadline pour mon autre groupe d'écriture créative. Et puis je ne parviens pas à atteindre la saison 5 de Grey's. Enfin. Full, quoi.
Le premier qui dit que j'aurais mieux fait de respecter le planning de ma thèse au lieu de celui d'écriture créative a le droit d'updater ce blog à ma place.
Car - ah oui, le blog! Ma foi, il serait seyant que l'ajoute à ce programme.
Alors.
J'ai un peu de temps aujourd'hui entre 14h00 et 15h00... Et ah! C'est maintenant. Bon. Updaté: check.
Pour les updates suivantes, j'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai établis un plan de remplacement d'urgence, qui est le suivant:
- Strepy, qui à la base ne devait faire qu'un seul post, mais qui s'est dévoué pour dévoiler ce qui s'est passé entre 15h et 1h30 du matin dans ce post-ci. Merci, Strepy.
- Diane, dont le challenge est de poster au moins une photo d'Isaure avant la fin de l'année, sinon je la préviens, je divulgue celle où Amaury est en train de checker son blackberry à la maternité.
- Ainsi qu'une série d'invités surprises voulant parler de Noël et pouvant postuler via les commentaires. Applications forçant d'autres lecteurs à updater acceptées.
Sauf si cette application demande que l'Assistant ne poste une photo de mammographie.
Ou alors une belle photo de mammographie. Mais je suis mauvais juge.
Danio
Allez, hop, une photo de Danio pour la route.

Wednesday, December 09, 2009

Basile et Tomato RIP


Basile, In Memoriam

Souvenez-vous, durant le mois d'août, Sybille a laissé la clé de son blog à quelques-uns de ses fidèles lecteurs. L'histoire la plus émouvante fut certainement l'histoire de Fix, qui découvrait les joies de la paternité avec ses deux fils, Basile et Tomato.

Le lecteur avisé se souviendra du ton employé; celui d'un campagnard s'adressant aux pauvres petits citadins pour qui la moindre trace de verdure doit être éradiquée de son environnement bétonné. Derrière ce ton professoral se cachait en réalité un personnage adepte de l'adage "faites ce que je dis, pas ce que je fais".

S'il est vrai que Tomato a donné 6 belles récoltes de tomates cerises - parfumées aux gaz d'échappements du boulevard des Invalides - et que Basile a épicé de nombreux plats, Fix a suivi le mouvement, hélas trop souvent vu, du parent déserteur. Passé les premiers émois, les premiers ébahissement devant ces plantes si jolies, à la croissance parfaite et aux fruits juteux, il s'en est bien vite désinterressé, quand celles-ci ont montré les premiers signes de fatigue.

Plus d'eau, plus d'entretien : bien vite, les plantes ont périclité. Sybille m'a ouvert sa tribune pour que je fasse part de mon indignation, face à l'attitude mécréante de mon coloc qui a tué - Oui Madame, tué ! J'ose le dire ! - Basile et Tomato. Kevin et moi sommes inconsolables face au vide laissé par ces deux plantes que nous aimions comme des enfants.

Toute tentative de réconfort sera la bienvenue, surtout si tu es blonde, à forte poitrine et que tu es majeure ou que tu es Miss France 2010. Laissez votre adresse à Bibil qui transmettra.

Avez-vous déjà vu... les sinus de Bibil?



Maintenant, oui.
Pour info, il s'agit de sinus parfaitement sains, car sinon je ne vous les aurais pas montrés, hein. La nécessité de ce scan était d'ailleurs purement factice, car je vous informe, chers lecteurs, que j'ai un beau virus des sinus. Et que mon ORL est un homme qui parle beaucoup, beaucoup, beaucoup, et fort, et sans s'arrêter. Strepy à côté c'est un enfant de coeur. (Petite note mentale: ne pas médire sur Strepy alors qu'il a lui aussi un blog à updater).
Alors bon, mon ORL était quasi sûr que j'avais un virus, mais comme on ne sait jamais, zou, le scan, c'est plus sûr. De nos jours, les assurances... Les médecins doivent vraiment vérifier toutes les pistes. Avant ce n'était pas comme ça. Mais bon, le scan n'a rien donné, tiens, ais-je pris les vitamines qu'il m'avait prescrites il y a une semaine? Oui? Un changement? Ah oui? Ah mais c'est très bien, pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt, ça fait 15 minutes qu'il parle et parle sur mon scan et... Ah, ais-je vu sa nouvelle chaise? Figurez-vous que c'est son fils qui la lui a offerte. Son fils est ingénieur, il doit avoir mon âge, et il a lui aussi des sinus très sains, comme moi... C'est important, des sinus sains... Enfin, mon docteur ne se considère pas comme vieux, d'ailleurs il travaille toujours, mais bon c'est vrai que quand on est médecin on peut travailler un peu plus longtemps que les autres. Son fils le lui a dit d'ailleurs, qu'il avait beaucoup de chance de pouvoir encore travailler à son âge.
Et je le veux, ce CD du scan, puisqu'il est tout à fait normal? Sinon il le jette.
Et bien je tiens à vous dire que après l'avoir longuement regardé au lieu de travailler sur ma thèse pendant ma pause déjeuner, ce CD est fascinant... Oui, tout à fait fascinant.
(Ou alors il ne vous donne plus envie de manger).
(Enfin ça dépend de ce que vous mangez).

Monday, December 07, 2009

A la demande expresse d'Anonymous, j'update ce blog

Oui, j'update. Yeah. C'est bien beau tout ça, mais pour vous dire quoi?
Ah oui, je sais. Récemment, un lecteur s'est plaint que mon blog ce n'était plus ce qu'il était. Oui, avant, c'était mieux: avant je donnais tous les bons ragots, qui sortait avec qui, qui s'était fait pousser un bouc pour ressembler à Karev, tout ça. Et maintenant je ne parle plus que de bouffe. Mais à que cela ne tienne! Je m'en vais réparer les erreurs du passé. Et pour la peine, je vais vous balancer un ragot croustillant.
Qui est-ce?
Le saviez-vous? Cet homme ci-dessus collectionne les poupées Barbie depuis qu'il est tout petit. Il en a près de 1500 à présent, planquées dans son appartement. En fait, elles sont dans une chambre forte: il ne faut pas croire, certaines pièces de collection peuvent coûter cher. Il a aussi un système d'alarme qui imite la voix de Barbie Déléguée à l'ONU ("je veux la paix dans le monde!" et "C'est fun d'être belle!"). Sa Tendre et Douce tente de le convaincre de les vendre afin qu'ils puissent s'acheter un jacuzzi. Mais non, c'est sentimental, il s'y est attaché.
De temps en temps, cet individu parvient trouver des accessoires Barbie rares, comme les talons hauts de Britney Spears (dont il possède tous les albums) ou le chihuahua de Paris Hilton (dont l'acquisition du modèle vivant est en cours de négociation avec sa Tendre et Douce). Alors sa journée est parfaite et il se met à danser tout nu dans son salon.
Il porte des soutiens-gorge aussi, parfois.
D'ailleurs si j'ai bonne souvenance, la famille de l'individu susmentionné lit ce blog - je le salue bien bas.
(Je précise à mon lectorat qu'il s'agissait d'une touche d'humour :-) Ce ne sont pas les Barbie qu'il collectionne, mais bien les catalogues Ikéa. For the record, s'il n'y a plus de ragot sur ce blog, c'est fait exprès: comme ce blog est accessible à tout internet, on ne sait pas ce que l'information devient. Puis après on me râle dessus, je me fais des ennemis, tout ça. Ceci dit, si jamais vous souhaitez faire dérogation à cette règle, il y a une section "commentaires" qui... Quoi? Ah bon, Anonymous veut bien échanger les talons hauts de Britney contre la panoplie complète de Hannah Montana?)

Friday, December 04, 2009

Le cookathlon de Bibil

1 journée. 1 repas. 50 personnes. C'est mon challenge du jour. (D'ailleurs si vous ne faites pas partie de ces 50 personnes alors que l'année passée à la même date, vous en faisiez partie, sachez qu'il s'agit d'une regrettable erreur de mailing list, et non une volonté de faire passer un message derrière une non-invitation. Téléphonez-moi pour arranger cela).
10h: Départ. La cuisine est hyper clean, prête au carnage. La vaisselle est faite. Le lave-vaisselle tourne. Les toilettes sont propres. Moi aussi, je suis propre. (Non pas que je ne le sois pas habituellement).
12h25: Paris Hilton a un jour dit, "si je fais du sport? Heu, je fais du shopping. Ca compte pour du sport?" Et bien, sérieusement, oui. 9 kilos de dinde, 5kg de patates, 3 kg d'oignons, 12 litres de flotte, 12 litres de cranberry juice, et autres multitudes de victuailles réjouissantes plus tard, rha, j'ai mal. Pendant ce temps, mon compte en banque se vidait d'une quantité plus ou moins tout aussi douloureuse... Tandis que je prenais déjà mes résolutions de Nouvel An. ("Bon, Bibil, avant la fin du mois, tu n'as plutôt pas intérêt à brûler un feu rouge. Et le type de l'épargne pension qui n'arrête pas de t'appeler... Tu bloques son numéro.")
12h30: J'ai faim. Ah c'est malin ça, j'ai oublié de m'acheter un repas de midi!
14h30: Slot 1 du four (1h rôtir pommes de terres): terminé. Slot 2 du four (4h dinde): en cours. Pâte à pain d'épice: prête. Choux de bruxelles: prêts. Alternative aux choux de bruxelles: en préparation (en train d'être coupés par mon assistante). Là, je suis en train de couper des piments. Et j'attend qu'il arrête de pleuvoir pour aller voler du houx à mes voisins (je t'aime, Maman tu sais).
17h: QUOI? 17 heures? Ca y est, je suis officiellement dépassée par les événements. (Mais où sont les personnes qui devaient venir m'aider, hein?)
1h30: Rha. Mon lit. (Update sur l'espace de temps entre 17h et 1h30 à venir plus tard).