Wednesday, July 29, 2009

Ne pensez pas que je fasse mon deuil trop rapidement

Mais les délais de livraison étant ce qu'ils sont... Avez-vous des conseils à me donner pour une voiture qui serait:
- Une voiture de ville, essentiellement, mais qui puisse faire un peu d'autoroute.
- Facile à garer (i.e. petite, et si possible avec un coffre qui tombe à la verticale).
- Ecologique.
- Une grande visibilité latérale arrière pour conductrice n'utilisant pas son rétroviseur droit, ce qui ne remet nullement en question ses capacités de conduite, et d'ailleurs qui vous dit que je parle de moi?
- Un design féminin.
Par ces critères j'ai déjà éliminé, dans la catégorie des petites voitures: la Smart (sur l'autoroute on se croirait dans une canette de bière), la Peugeot 207 (on conduit couché et la visibilité latérale arrière est nulle), la Mini (design trop masculin), la Beetle (design trop féminin).
Donc en gros, je veux mon ancienne Twingo, mais en plus écologique et en couleur normale. Quoique, qu'est-ce que la norme, me direz-vous? Mais soit.

Pour qu'on ne me croie pas que mon blog parle de voiture, je vais quand même vous diffuser un extrait de conversation entre ma mère et moi, qui m'a gentillement accompagnée au showroom Renault.

Maman: "D'accord, la Clio est plus grande que ce que tu cherches, mais c'est une cinq portes."
Moi: "Qu'est-ce que j'ai besoin d'une cinq portes? Je conduis seule, ou à la limite avec le chien sur la banquette arrière."
Maman: "Oui, maintenant."
[Petit moment de blanc].
Maman: "Mais tu ne sais jamais si, dans le futur..."
[Je ne réponds toujours pas]
Maman: "Enfin, une trois portes, quand tu as des enfants..."
Moi: "Heu, ça ne fait pas vraiment partie de mes plans immédiats. En tous cas pas avant les 4 prochaines années. Je dois d'abord terminer mon doctorat."
Maman: "Tu dois surtout d'abord trouver le père."
Merci Maman, ça m'aide.

Plus tard.
Maman: "Une Citroën C3?"
Moi: "Oui, j'aime bien, mais c'est celle d'Eliane."

Plus tard.
Maman: "Tiens, tu as vu, la Clio, ils la font en rouge."
Moi: "Oui, j'aime bien, mais c'est la couleur de la voiture d'Eliane."

Plus tard.
Maman: "Au fond, une trois portes, tu peux la revendre le jour où tu as des enfants." [Au vendeur] "Une nouvelle Twingo de cinq ans, ça se vend facilement?"

Je t'aime Maman.

Et par ce petit dialogue j'ai subtilement hinté le fait que j'ai com-plè-te-ment flashé sur cette voiture-ci:
Forcément, la nouvelle Twingo.
Je suis désespérante.
On perd les phares ronds à l'avant, mais vous avez vu ces poignées de porte? Ca ne vous rappelle pas une autre voiture? D'ailleurs cette portière au contours si unique, ces rétroviseurs si caractéristiques, cela ne vous dit rien? Hein?

Boooooo, ma Bibil Mobiiiile! Elle me manque déjà.

La Bibil Mobile n'est plus mobile

Ce n'est pas sans émotion que je dois vous faire part du décès prématuré de la Bibil Mobile.
Twingos 2
Décédée d'une rupture de sa courroie de distribution et de sa pompe à eau et encore d'autres trucs que je n'ai pas saisis. La Bibil Mobile avait 9 ans et seulement 70.000 kilomètres (ce que je ne m'explique toujours pas).
Ah, la Bibil Mobile. Je me souviens de la première fois où je suis allée la voir, toute pimpante dans son garage. Ma mère m'avait annoncé que c'était une Twingo, et bonheur! J'adorais les Twingos. "Quelle couleur?" J'ai demandé. "Euh, jaune. Enfin, vert. Enfin, c'est une couleur très jeune. C'est ce que le vendeur m'a dit." Et voilà, la légende de la Bibil Mobile était devant moi, celle qui allait animer tellement de débats dans l'avenir. "Moi je dis qu'elle est jaune. Non mais attends, c'est quand même le jaune qui domine." "Mouuais, un peu caca d'oie fluo comme ça." "Déchet radioactif?" "Bon, on va dire marais déssèché et on n'en parle plus."
Gaussez-vous, mais sa couleur m'a évité quelques accidents.
J'ai, comme ça, une liste de souvenirs de moments mémorables dans la Bibil Mobile. J'ai appris à conduire dedans, mais aussi dormi dedans, attendu dedans, rit dedans, dessus, à côté, enfin vous interprétez ça comme vous voulez (mais moi j'ai juste en tête la photo de la Yellow 2005). Je la retrouvais le matin avec plein de trucs dans les essuies-glaces, des petits mots doux ou des dessins suspicieux.
Enfin.
Toujours est-il qu'en cette chaude matinée du lundi 27 juillet, j'ai pris la voiture pour me rendre au travail. Elle faisait un bruit un peu inhabituel; l'inhabitude était en quelques sortes devenue une habitude, tant la Bibil Mobile avait fait d'aller-retours au garage ces derniers temps. Je me suis dit "Bibil, ça pue ce truc, tu vas aller au boulot par les petites routes." Parce que d'habitude je prends le ring et le viaduc, je ne sais pas si vous avez déjà regardé mais il n'y a pas de blinde de bandes d'arrêt d'urgences là-dessus. Petites routes, donc. Et c'est là qu'au feu entre l'avenue de Tervueren et de l'avenue Madou... Le feu passe au vert, j'essaie de redémarrer, plus de bruit de moteur, plus de réaction, rien. "Tiens, j'ai calé et je ne l'ai même pas remarqué, la gène," je me suis dit. Je redémarre le moteur, toujours pareil: le moteur ne répond plus.
Ma voiture n'était plus, mais je ne le savais pas encore.
Je l'ai parquée dans l'avenue Madou, juste à côté de ma précédente maison qui avait accueilli la Bibil Mobile pour la première fois. Un peu le destin, la fin d'un cycle, si vous voulez. Ma tante m'a généreusement nourrie en attendant Europ Assistance, qui est diligemment venu, a vu le moteur, et a dit: "Ca, ma p'tite dame, c'est la courroie de distribution." Il m'a regardée comme si j'étais supposée savoir ce que c'était. A son regard, c'était grave.
Un peu plus tard, le garagiste m'a donné une estimation de la note de réparation, et en effet, on ne pouvait plus rien faire pour elle. Le prix de la réparation excède le prix qu'on pourrait en avoir en la revendant.
Il excède aussi le prix de mon salaire, et de mon compte d'épargne.
Triste.
Au moins ça s'est passé quand j'étais là.
(Ca pour le coup, plus personne d'autre ne voulait l'utiliser cette Twingo, à croire qu'on n'avait plus confiance...)
Et vous, quel est votre meilleur souvenir avec la Bibil Mobile?

Sunday, July 26, 2009

C'est quand même bizarre, les mois d'été

Depuis que je travaille, ce qui me déconcerte le plus, ce sont les mois d'été. C'est mort et en même temps c'est occupé. Il y a un air de vacances mais on n'est pas en vacances. On a envie de partir, et en même temps on a pas envie de bouger... La chaleur, la flemme, puis des élans de motivation qui se perdent dès que le temps devient lourd. On devient plus soucieux de l'agenda des départs de ses amis que des deadlines du boulot. C'est vrai quoi, on invite quinze personnes à boire un verre et on se retrouve à trois! Tout le monde est parti, la Belgique est totalement dépeuplée. Sauf toi évidemment, tu restes indéniablement blanc, à lire les status updates des gens qui sont en congé et à regarder leur photos de vacances sur facebook.
L'été, vraiment, ça me déconcerte; la routine est totalement chamboulée, et il s'en faut de peu pour qu'elle soit remplacée par une monotonie anihilatrice à force de n'avoir rien à faire avec si peu de monde pour ne rien faire avec soi. Je ne sais pas pour vous, mais moi, ma liste de compétences s'est drastiquement réduite à:
- manger.
- boire.
- me demander si je ne devrais pas faire quelque chose pour mon corps de rêve totalement bikini-able (petite touche d'ironie subtile), puis manger davantage.
- et me dire: "mais il ne faudrait pas se déshydrater!" et continuer à boire des litres de thé glacé.
- développer une paranoïa de la guêpe, il y en a plein dans mon jardin, c'est une véritable horreur.
- aller au boulot, aussi, et là aussi développer une paranoïa de la guêpe: il y en a encore plus là-bas.
- me dire que je devrais updater mon blog
- Et bien voilà, ça, c'est fait.
Je dois d'ailleurs vous prévenir: vous allez bientôt faire une longue traversée du désert en solitaire, car ce blog sera en congé à partir de samedi. Pourquoi samedi? Parce que c'est la date à laquelle je traverserai l'océan à la recherche du meilleur sirop d'érable.
Quand je reviendrai, j'espère que je vous fournirai des posts de meilleure qualité... Sauf si je suis trop dégoutée que vous en ayez profité pour monter de niveau à farmville.

Thursday, July 23, 2009

Rochers à la noix de Coco et au citron vert

Tant que je suis dans ma lancée de recettes, en voici une toute simple, que j'ai choppée sur Marmiton.org. Tellement simple qu'elle ne consiste qu'en ceci:
- 250 gr noix de coco rapée
- 250 gr sucre
- 3 oeufs
- zeste d'un citron vert, et aussi le jus si on aime vraiment bien le goût.

La recette: mélangez tous les ingrédients ensemble, les disposer sur une plaque de cuisson comme sur la photo (avec une petite pointe vers le haut), cuire 20 min à 175 degrés, jusqu'à ce que les rochers soient un tout petit peu dorés mais pas brûlés.

Rha c'est bon.
Maintenant, vous ne pourrez pas dire que je ne vous gâte pas!

La photo vient de Bloggyboulga sur Flickr.

Monday, July 20, 2009

Un petit dessert improvisé

Il y a peu de choses qui me satisfassent autant que de me dire: "je vais faire un dessert sans faire de courses" et de trouver une recette n'utilisant que des ingrédients que je possède déjà.
Mais là, je me suis surpassée, car j'ai ouvert au hasard le livre de recette de mon grand pote Jamie et j'ai trouvé de quoi faire ceci:
Riz au lait
Un riz au lait vanillé aux deux chocolats, pêches et menthe.
Pour vous montrer l'ampleur de la chose, je tiens quand même à préciser que les ingrédients que j'avais justement chez moi consistaient en:
- 6 pêches
- 6 cuillerées à soupe de sucre en poutre
- cannelle
- Zeste et jus d'1 orange
- 85 gr de beurre
- extrait de vanille
- 325 gr de riz à risotto
- 1 verre de vin blanc sec (reste de muscat de la veille, en l'occurence)
- 1 litre de lait entier bio (bon ok, c'était du demi-écrémé de chez Colruyt)
- 100 gr chocolat blanc rapé
- Feuilles de menthe

Rho oui, j'étais fière.
C'est ainsi que j'ai cuisiné mon premier riz au lait, comme un risotto normal, mais au lait; c'était assez drôle. Je m'attendais tellement à ce que ce soit la même chose que j'ai été un peu prise de court quand le lait a débordé... Du coup ça sentait le lait brûlé dans toute la maison, mes colocs ont eu peur de ce que je servais je crois. Surtout que, c'est marrant ça! Ils n'ont pas osé me dire qu'ils n'aimaient pas tous le riz au lait.
Alors qu'il n'y a RIEN DE MEILLEUR que le riz au lait, je ne comprends pas.
En plus de ça je l'avais réussi.

La recette (Inspirée par Jamie Oliver, mais j'ai pris quelques libertés avec la recette de base):

Coupez les pêches en quartiers, enlevez les noyaux, placez les fruits dans une petite casserole avec 4 c. à soupe de sucre roux, de la cannelle, le zeste et le jus d'orange. Couvrez avec un couvercle, laissez mijoter à feu doux pendant +- 15 min (le temps nécessaire pour que la peau se décolle). Sortez la casserole du feu.

Pendant ce temps, faites fondre les 2/3 du beurre dans une autre casserole. Ajoutez le riz et le reste du sucre. Lorsque les grains sont translucides, ajoutez le vin et l'extrait de vanille et attendez qu'ils s'évaporent complètement. Ajoutez ensuite progressivement le lait, poursuivez la cuisson à feu très doux en remuant. (Comme pour un risotto normal, sauf que attention: le lait ça déborde, expérience personnelle).

Une fois que le risotto/riz au lait est prêt, sortez-le du feu, ajoutez le chocolat blanc rapé et le reste du beurre. Laissez reposer quelques minutes avec un couvercle.

Enlevez la peau des pêches et coupez-les en petits morceaux. Répartissez le risotto dans les assietes, placez les pêches au dessus, nappez-les de leur jus de cuisson et saupoudrez de feuilles de menthe... Et voilà. Merci Jamie. Paix et amour sur toi.

Saturday, July 18, 2009

Deux bonnes choses pour commencer la journée

La première, c'est cette récolte de feu. Matez-moi ça seulement.
C'est beau, non? Et toutes ces petites vaches qui s'égarent et qu'on peut sauver...


Rho il faut que je décroche de ce jeu, ce n'est plus possible. Pour votre bonne information, sachez qu'un lecteur anonyme dont le prénom commence par un "G" a calculé le rendement de vos diverses plantations... Je cite.
"Le rendement horaires des Pumpkins est de 2,875, des fraises de 2,5, puis de 1,375 pour les Soybeans et Squash. Si tu y vas matins et soirs le Pumpkin est largement avantageux."
La seconde bonne chose, c'est que j'ai découvert qu'une filiale de Segers a ouvert en face du Delhaize de Wezembeek.
Ouéééé bon week-end les amis!

Friday, July 17, 2009

London Underground Party

Bon allez, le suspense a assez duré. Quel suspense? Me direz-vous; mais ne méprenez pas mes hauts talents artistiques pour une simple flemme de bloggage.
Oui bon, je l'avoue, j'ai la flemme.
C'est pas un temps à blog, d'abord, c'est un temps à boire du Pimm's en terrasse. Et puis de toutes façons vous êtes tous en vacances donc c'est pas comme si c'était très grave.
Mais bref.
Nous étions donc déguisés en stations de métro londonienne. Pour ceux à qui ça dit quelque chose, voici:
Deux Greenwich
Greenwich
High Barnet
High Barnet
Blackfriars
Blackfriars
Limehouse
Limehouse
Holland Park
Arsenal, Holland Park, Seven Sisters and Greenwich
Heathrow
Heathrow
Et... Victoria
Victoria
Pour la postérité, j'étais habillée en Barbican, mais je ne mettrai pas de photos afin de préserver l'anonymat de Ken.

Sunday, July 12, 2009

Friday, July 10, 2009

Je continue à me faire avoir

Voici à quoi ressemble à présent l'oeuvre de ma semaine. Un mélange savant de citrouilles et d'aubergines, d'arbres en fleurs, de soybeans qui seront prêts vers midi et d'artichauds qui ne seront pas là avant lundi. Et un peu de wheat qui malheureusement maturera demain, quand je serai à Londres, et donc qui mourra de sa belle mort. Erreur du débutant. Line et Christophe ont perdu une récolte de fraises de la même manière.

Mais ce n'est pas tout. Il faut croire que j'ai contaminé la blogosphère, car je compte depuis hier quatre nouveaux voisins...
Voici la resplendissante ferme de Line, qui s'est spécialisée dans la plantation de soybeans, qui poussent en 1 jour, choix judicieux.

Celle dEliane, qui a décidé d'espacer et de compartimenter ses avoirs, on dirait.

Celle de Claire, qui a astucieusement disposé ses terres en damier, mais qui, je le devine, n'a plus suffisamment de thunes pour pouvoir y planter quelque chose.
Et enfin celle de Christophe, construction asymétrique élégante sur fonds d'arbres roses, du meilleur goût.

Bon allez, rejoignez-moi quoi, j'ai débloqué les arbres à avocats, je vous en ferai cadeau par milliers...

Thursday, July 09, 2009

Rha, je me suis fait avoir

Ben oui, chaque été, facebook nous propose, mine de rien, des jeux simples mais hyper addictifs. Je m'étais déjà fait avoir par Friends for Sales. Et bien, maintenant, je suis sur farmville.
Hééé oui. Mais je l'assume.
Parce qu'en fait, on ne le dirait pas comme ça, mais c'est un jeu de stratégie. Oui oui, stratégie: que planter quand, pour que cela pousse vers quelle heure, que planter quand je pars le week-end? Pour quel rendement? Et... Oh! Un cadeau gratuit de la part d'Eliane! C'est sympa ça, un arbre à figues!
Pffff; et voilà à quoi je vais passer mon été, je le sens.
Si ça vous dit de passer votre été là-dessus avec moi, n'hésitez pas, je vous enverrai plein de figuiers gratuits.

Wednesday, July 08, 2009

By the way

Un happy belated 4th of July à tous les Américains
Happy 4th of July!
Nina, Delphine et moi avons paradé dans les rues caniculaires avec ces mini-drapeaux et c'est fou ce que les gens nous ont abordé... Il est vrai que la plupart des Américains avaient choisi de célébrer la chose au rassemblement de commémoration de Mickael Jackson.

Tuesday, July 07, 2009

Boules

Par ce titre évocateur, j'attire votre attention sur ce tout nouveau concept dans mon répertoire culinaire:
Cuillère à melons
La cuillère à melons.
Elle m'a été offerte il y a quelques années par les Merriman (bienfaiteurs de l'humanité) et n'a été utilisée que très rarement jusqu'à cet été, où un déclic s'est produit. Il parait que nos goûts changent tous les 5 ans, et bien chez moi il y a eu une transformation spectaculaire de ma relation d'amour-haine avec les melons. Les melons, il faut le savoir, j'avais toujours trouvé ça dégueulasse.
Jusqu'à ce que - et de façon inexpliquée - il n'y en ait un qui me fasse de l'oeil au Delhaize, là, tout seul dans sa boite.
Bon allez, je me suis dit, je vais lui donner sa chance.
Et là, quelle révélation culinaire cela a été! Du coup, je me suis mise à rechercher des salades d'été à base de melons, et le mécanisme était irrémédiablement enclenché: j'ai mangé du melon tous les jours, pendant deux semaines au moins.
Mmmmmh. C'est super bon.
Concrètement parlant, qu'est-ce que j'ai fait? J'ai fait des petites boules, avec la boule à melons, donc; boules qui, je l'ai découvert bien rapidement, peut s'appliquer à quantités d'autres fruits et légumes, genre avocats ou mangues.
Ce qui donne, en salades salées:

- Melon au choix (melon blanc, charentais ou pastèque)
- Tomates cerises
- Mozzarella en billes
- Avocats (en boules)
- Basilic
- Raisins blancs
- Vinaigrette au vinaigre de cidre
La première salade de l'été!

Ou encore:
- Melon au choix (surtout pastèque)
- Pois chiches
- Tomates cerises
- Feta
- Basilique
- Vinaigrette à l'huile de noisette

Ou tout autre variation sur cette même base, les possibilités sont multiples! Et en salades sucrées, cela peut donner:
- Mélange de melons
- Raisins blancs
ou
- Mélange de melons
- Mûres
- Menthe
Une autre salade

ou
- Mélange de melons
- Pêches
- Mangues
- Menthe

Rhaaa que de choix, que de choix! Et si peu de temps pour tout essayer!
(Bref, vous l'avez compris, si jamais vous m'invitez chez vous dans les prochains jours et que vous me demandez d'apporter une salade ou un dessert...)

Sunday, July 05, 2009

Canicule, Poil aux... heu, lunulles.

Oui, il fait chaud.
Et pourquoi Diante, vous demandez-vous, Bibil ne blogge-t-elle pas quand depuis une semaine, elle fait des comparaisons douteuses entre sa personne et une certaine autoroute belge qui a fondu sous le soleil de plomb?
Pourquoi donc ne parle-t-elle pas de son nouveau fantasme, celui de pouvoir transformer la terre qui se trouve sous ses pieds en EAU, afin de pouvoir NAGER d'un endoit à l'autre au lieu de devoir marcher péniblement dans la chaleur?
La réponse la plus simple consisterait simplement à dire qu'elle est anéantie.
Mais ne nous contentons pas du plus simple, simplement, et cherchons à nuancer notre hypothèse de départ par la photo ci-dessous.
Jane Costello
L'équivalent littéraire des séries de l'été. A la base, je comptais les offrir pour des mariages, mais bon... Si vous êtes sages, on pourrait peut-être organiser une tournante.
Mais il n'y a pas que cela.
La pastèque
Mes parents ont une piscine. Hééééé oui. Piscine qui, à mon avis, est plus remplie que le shopping de Woluwé en périodes de soldes, ou que l'évier de notre cuisine avec la vaisselle non-lavée de ceux qui ont fait des barbecues et qui... Ah oui, zut, c'est ma vaisselle qui traine là.
Car en parlant de barbecues... Il y a un post culinaire qui s'annonce, là, d'une force mais d'une force!
Barbecue
Un habitué des barbecues
Mais pas aujourd'hui. Parce qu'aujourd'hui je suis ANEANTIE que vous n'avez même pas idée.
Et je dois faire de la vaisselle.
Booooooo.
Allez, je vous laisse avec la photo du chien.
Danio et la pastèque
Qui vole nos restes de pastèque comme si on ne l'avait pas vu, hé, l'autre.
Chien qui souffre de façon manifeste de la chaleur ambiante, avec toute sa fourrure et tout, mais qui a malencontreusement peur de l'eau... Et qui, donc, nous regarde nager d'un air bovin en attendant sa mort.
Ou un biscuit.
Difficile de savoir.

Friday, July 03, 2009

Rho mais Bibil, quoi.

Ca doit être la chaleur.
Hier, je suis allée au bureau avec la ferme intention de faire mes courses de petit déjeuner au magasin bio à côté (on ne vend pas de lait d'épautre au supermarché, donc je dois faire mes courses de petit déjeuner séparément). Justement, hier, j'avais organisé un focus group, et il restait plein de trucs à manger et à boire. J'ai donc pris mon grand sac Delhaize, j'ai fourré toutes ces bonnes choses dedans, et... Je suis rentrée chez moi, oubliant le sac et les courses.
Oui.
Cela fait une semaine que je me dis, demain matin, je passe à la commune pour changer mon passeport, sinon j'aurai des problèmes à voyager au mois d'août.
Ben voilà, il est déjà trop tard pour aujourd'hui.
(La commune est ouverte de 9h à midi aussi hein, donc ce n'est pas totalement ma faute).
Et ce matin, j'allume mon gsm pour y découvrir un message matinal.
"Oui bonjour, c'est le Dr un Tel, nous avions rendez-vous ce matin et je vous que vous n'êtes pas là..." Trop tard évidemment, et quand je téléphone pour m'excuser, je me rends compte que le Dr en question s'est déplacé spécialement à Bruxelles pour me recevoir.
Aaaahlala la quiche, Bibil, c'est pas possible.
Alors soit je suis en mode "vacances studieuses", comme quand je faisais mon mémoire, cad qu'à côté de mon boulot et de glander majestueusement aussitôt que je me suis acquittée de ma tâche, plus rien n'existe.
Soit c'est la chaleur, je suis anéantie et je n'y suis vraiment pour rien.
Soit c'est juste ma faute.
Bref.
Demain matin, je sens que je vais encore implorer mes colocs de me prêter un bout de pain.

Edit 12h50: J'ai terminé ce post en me disant que c'était trop bête, que j'avais encore limite juste le temps d'aller renouveller mon passeport. Ce que j'ai fait. 5 minutes avant la fermeture, je suis trop une pro du last minute! Et j'avais justement 2 photos d'identité sur moi (non mais le truc qui ne m'arrive jamais), et heu, ma carte de banque pour payer la somme astronomique de 78€.
Argh.
Mais bon. Maintenant je vais avoir une puce électronique dedans. La technologie vient toujours avec un prix... J'ai pas l'iPhone, j'ai pas le MacBook, mais quand même, bientôt j'aurai le dernier cri en matière de biométrie.