Tuesday, December 22, 2009

Le NOOOOOORD

Vous le savez (puisque vous suivez mon blog avec assiduité), ma soeur Alice est partie en Erasmus dans le Grand Nord. Et par cela, je veux dire Bergen. Bergen, Mons? Ha ha (blague qui était drôle quand on l'a faite la première fois, mais au bout de 50, fois on se lasse). Non, Bergen, Norvège. Et si votre mémoire s'étend jusque là, vous savez peut-être qu'elle s'y était rendue en voiture. Un trajet pour lequel elle avait bénéficié de l'aide de sa cousine, qui était revenue en avion, laissant Alice et sa voiture sur place. Oui mais voilà: qui dit "trajet aller" dit "trajet retour".
C'est là que j'entre en scène.
Ayant dûment posé mes jours de congé, jeudi 17, je me suis rendue à l'aéroport de Zaventem où j'ai savouré un énooooorme Caramel Macchiato au Starbucks et où j'ai fait un peu de shopping tax free (non pas que cela ajoute quoi que ce soit à l'intrigue, mais j'en connais juste qui vont être jaloux).
Puis je suis montée dans un avion.
Norway from the sky
Une fois à Bergen, j'ai eu le grand plaisir de me plier à l'essence de l'essentiel des impératifs touristiques, j'ai nommé le village de pain d'épices que la ville avait construit pour Noël.
Gingerbread Village, Bergen
Gingerbread village, Bergen
Un truc de fou. Bergen entier reconstitué en matière comestible, autant dire une noyade au bonheur culinaire. Faites attention à vous l'année prochaine. Je transformerai mon salon en salle d'exposition, je mettrai un architecte sur le coup, et je vous ferai un Gingerbread mini-Europe. Au moins.
(Et on mangera tout après).
(Et vous ferez des incantations pour louer ma bonne personne).
(Puis en 2011, je créerai ma propre secte basée sur le culte du pain d'épices).
(Enfin bref).
Sachez qu'il y a aussi plein d'autres choses à faire à Bergen, comme aller voir Casse-Noisette à l'opéra, ou encore prendre un petit train de nuit pour aller observer la ville depuis un point de vue où il fait -15°C.
Bergen by night
Ou boire du thé bouillant qui devient limite glacé si on le laisse à l'air libre plus de 10 minutes.
Soit.
Le lendemain, nous avons entamé la vraie raison de ma visite: l'opération "ramener la voiture d'Alice à bon port". Nous avons donc pris un ferry jusqu'au Danemark (quelqu'un remarque l'éloquence de ma métaphore avec le port et le ferry? Non?), puis ROAD TRIP jusqu'en Belgique, en passant par l'Allemagne et par les Pays-Bas.
Mais cela fera l'objet d'un autre post.
Si, si. Car figurez-vous que j'ai un cadeau de Noël pour vous, amis lecteurs. Attention, êtes-vous prêts? Oui! 1 post par jour jusque 2010! Ouiii, foule délirante, maisons de pain d'épice qui s'écroulent, ô Bibil, tu nous combles! (Pratiquement ça me fait 8 posts programmés, admirez ma dévotion).

No comments: