Sunday, November 08, 2009

Roller Disco

Trêve de modernité. Les années 2000, la crise, c'est dépassé. Moi je dis, tout ça, c'était mieux avant. (Ah non, oubliez cette phrase, je ne devais la sortir que dans 40 ans, quand mes petits enfants me poseront des questions sur mon enfance sans internet ni les téléphones portables).
(Mais je m'égare).
Roller Disco
Tout cela pour dire que pour fêter les 27 25 ans d'Esmé, nous nous sommes rendus à une Roller Disco à Londres. Le principe? Un ring, des rollers, des lumières fluo, une boule à facette, des chansons tirées directement du thème de Saturday Night Fever, et... la tenue. Si, la tenue. On pouvait se faire refuser l'entrée si on n'était pas dans le thème. Pour ma part, vous l'avez déjà vu, cela donnait ceci.
Roller disco @ The Renaissance Room
Relativement sobre et modéré. Pour d'autres, cela donnait cela.
Roller Disco
Et pour Esmé... J'hésite à vous le montrer. Je me soucie de sa réputation scientifique, vous comprenez. Imaginez-vous le lecteur académique qui cherche sur internet sa thèse, ses publications scientifiques, et puis qui tombe sur ceci:
Esmé, getting ready for the roller disco
Oups. Je l'ai montré. Bon, et bien il ne me reste plus qu'à vous suggérer le rocambolesque trajet en métro que nous avons eu jusque là!
Roller Disco
Qui n'équivaut cependant pas celui de Dan & Audrey déguisés en Star Trooper & Ewok, mais on pouvait toujours essayer...

1 comment:

Esmeralda said...

:)