Friday, November 27, 2009

Rho, mais Bibil, quoi.

* Tilililou tilililou tilili lilou *
Ah, mais c'est mon téléphone ça.
* Tilililou tilililou tilili lilou *
Zut, où est-il? Mon sac, vite, mon sac.
* Tilililou tilililou tilili lilou *
Aaaah je ne le vois pas. Pas derrière mes gants, pas derrière mon agenda.
* Tilililou tilililou tilili lilou *
Pas derrière mon appareil photo, pas derrière ces notes, là, rho mais j'ai plein de feuilles volantes dans mon sac, ça traine partout, il est temps que je mette de l'ordre. Pas derrière mon parapluie.
* Tilililou tilililou tilili lilou *
Pas derrière mon porte-feuille. Pas derrière mes bics, et ça... C'est un autre bic. Et là aussi. Non mais j'en ai combien, des bics? Ah! Non, ça c'est un paquet de mouchoirs. Et ça, ce sont mes clés.
* Tilililou tilililou tilili lilou *
AH! Trouvé.
"Allo?" (limite essoufflée).
"Bonjour, vous êtes Madame [insérer ici le nom de votre bloggeuse préférée]?"
"Oui, c'est moi-même."
"Bonjour, c'est Youri, de votre agence [insérer ici le nom de votre banque de prédilection]."
"Heuuu... Oui?"
"C'est pour vous dire que nous avons votre carte."
"Ma?..."
"Oui Madame, vous l'avez oubliée dans la machine." Vérification rapide. Où est mon porte-feuille? Pas derrière les clés. Pas derrière les mouchoirs. Pas derrière les bics. Pas derrière le parapluie. Ah si! Derrière mon parapluie. Et en effet, ma carte n'est pas là.
"Ah oui, en effet, ma carte n'est pas là," me rends-je à l'évidence. (Qu'est-ce qu'on a l'air fin quand on dit ça, je vous jure).
"Et, heu, vous êtes passée ce matin?"
"Heeeeu..." Faut-il que je regarde mon agenda? Où est mon agenda? Ah non, je me souviens. "Oui, je suis passée ce matin."
"Ah ben, nous avons votre carte."
Cool. Bon, ben il était temps que je commence à m'en inquiéter, n'est-ce pas. "Ah ben, c'est gentil, Monsieur."
"Et heu, vous pouvez venir la chercher demain matin."
"Deeeemain matiiiin...." Tiens, mais je ne fais pas déjà un truc demain matin? Ca me revient. "Ah non, en fait Monsieur, ça je va pas être possible, je pars à Londres demain matin. Jusque mardi."
"Ah, c'est bien, ça!" me dit Youri. "Et vous allez faire quoi?"
"Aahaaa mais plein de shopping de Noël!"
"Et vous n'avez pas besoin de votre carte?"
Juste.
Rho, mais Bibil, quoi.
[Ceci dit, j'ai toujours ma mastercard, avec un plafond qui est plus élevé que ce qui se trouve actuellement sur mon compte en banque].
[Je ne sais pas si c'est une bonne chose.]

4 comments:

manu said...

:-)

maman said...

il est mignon ce Youri? Parce que nous avons la même agence bancaire et je ne l'ai pas repéré..

Bibil said...

Ecoute, au téléphone sa voix m'avait l'air un peu sarcastique. Mais si c'est le mec qui m'a donné mes livres sterling ce matin (hé oui comme quoi j'ai quand même prévu le coup), et bien... Et puis d'abord, Maman, je ne vois vraiment pas pourquoi tu devrais le repérer?
De toutes façons, connaissant l'agence, dans un mois il me rappelle pour me demander si je n'ai jamais envisagé une épargne-pension.

Ta soeur said...

Il m'est arrivé un truc similaire alors que je partais aux sports d'hiver l'année dernière... la carte m'a attendue une semaine.