Wednesday, October 28, 2009

Boat Race

Ah, la traditionnelle Boat Race. Le principe? On bricole des bateaux avec du matériel de récupération trouvé sur l'île. Interdiction d'acheter quoi que ce soit, et interdiction de s'y prendre plus tôt que 24h à l'avance. Nous nous sommes répartis par équipes: j'ai fait mon bateau avec Bernadette, Julia a fait le sien avec Maureen, Nico avec Guillaume, et Kev et Macy ont décidé de se la jouer solo. Je pense qu'à un certain point nous avons aussi reçu la visite d'espions industriels dont le seul but était de voir ce que fabriquait la concurrence, mais personne n'en est vraiment sûr.
Bernadette et moi avons décidé de jouer dans la référence culturelle, en tentant de faire une réplique du Kon-Tiki, un radeau construit en 1947 sur le modèle des radeaux incas (en assemblant des rondins avec des cordes). L'expédition du Kon-Tiki visait à prouver que oui, les Amérindiens pouvaient parcourir d'importantes distances avec leur technologie de l'époque. L'original ressemble à ceci:Et le leader de l'expédition, Thor Heyerdahl, ressemblait à ceci (non pas que cette information soit d'une importance capitale, d'ailleurs je n'ai JAMAIS entendu parler de cet heureux barbu qui n'a fait jouer les hormones adolescentes de PERSONNE).(D'ailleurs, de passage à Oslo, Alice n'a pas manqué de visiter le Kon-Tiki Museum et n'en a dit que du bien, hein Alice!)
Pendant toute une journée, donc, nous avons ficelé des rondins de roseaux avec du fil de pêche, tout en considérant l'option de se faire pousser la barbe pour être mieux dans le thème. Mais on n'a réussi que les roseaux.
The Boat Race
Pendant ce temps, Macy s'était inspiré des bombardiers chinois et avait construit un bateau dont le but était de détruire la concurrence par le feu. Apparemment il n'y avait rien dans le règlement qui l'interdisait. (Et oui, des vieux feux d'artifices sont jugés comme de la récup, tout comme le sont les canettes de bière et le duct tape).
Sparky's Last Ride
Mais la référence culturelle ne s'arrête pas là, car vous aurez bien entendu reconnu le bateau de Moby Dick remorquant sa fameuse baleine, équipe de Nico & Guillaume. (La baleine se trouve en dessous de la main gauche de Nico) (D'ailleurs là-bas tout le monde l'appelait Nick) (Non pas que cette information soit d'importance capitale non plus).
The Boat Race
Malheureusement, aucun des bateaux susmentionnés n'a gagné de prix. Comme quoi la culture n'aide pas toujours à être le premier... Par contre, Maureen et Julia sont reparties avec le prix du plus beau bateau avec leur jardin japonais à voile:
On the Gardens of Babylon
Kev, quant à lui, a gagné le prix du premier à couler avec son chef d'oeuvre contemporain sobrement intitulé "Size Matters". Mais il n'a pas tout de suite compris qu'il avait le lot de consolation, donc pendant toute l'après-midi il a arboré son prix avec fierté en pensant qu'il avait gagné.
Size Matters
Quant au Kon-Tiki Junior (dont le nom officiel était "Weed Like to Win"), nous sommes arrivés en deuxième position, après avoir harponné la Santa Margarita (car oui, les bouteilles vides de margarita en plastique, c'est aussi de la récup) qui du coup a franchi la ligne d'arrivée avant nous. Si vous savez calculer, nous étions donc deuxièmes.
The Boat Race
Et voilà, pour couronner le tout, vous avez enfin une photo de moi en maillot de bain... Maintenant ne venez plus vous plaindre!

1 comment:

Anonymous said...

Thank you Sybille for bringing back my youth