Sunday, September 27, 2009

Bibil doit se reprendre en main

* Le texte ci-dessous est une restitution fidèle du monologue intérieur que j'ai mené contre moi-même ces trois dernières semaines *
Blngbnitnithbnfkg. Je suis bien naze, là, tiens. Oh oui, bien bien naze. Tellement naze que j'irais bien dormir. Oui mais bon, il n'est quand même que 10 heures / midi / 16 heures / biffer la mention inutile. Et mon projet n'est pas terminé, c'est un brin problématique. Il n'empêche que j'ai comme un bon petit coup de pompe.
Mais, oh, qu'est-ce que c'est que cette petite chose sucrée qui se balade toute seule sur mon bureau? Ca n'aurait pas été mis là pour m'aider à lutter contre la deadline par hasard?
Bon. Sybille. Pas de panique. Tu peux résister. Tu peux.
Tu peux.
Non mais j'ai quand même grave la dalle, en fait.
Tu peux quand même, si si, tu peux.
Ah, zut.
Bon. C'est pas grave. Une fois, un écart, ça peut arriver à tout le... Oh! Ce ne serait pas du sucre que tu as là?
***
Si j'avais été ma balance, j'aurais au moins eu le tact de discrètement indiquer en vert "+ muscle", au lieu de faire clignoter en orange flash, genre sirène d'ambulance bien là sous mes yeux, "+ fat". La vérité est une chose si subjective après tout. Mais bon, un constat est un constat, et il faut que je me rende à l'évidence: il va falloir que je prenne des mesures drastique de réduction des inputs ou d'augmentation des outputs, si vous voyez ce que je veux dire. Et pour ce faire j'ai un plan sans faille, qui a marché auparavant et qui est sensé marcher de nouveau aujourd'hui, et qui consiste en ces simples dictats:
De la date d'aujourd'hui au jeudi 29 octobre:
- Ne seront autorisés que l'eau et le thé vert, toutes les autres boissons sont bannies.
- Seront prohibés tous les aliments cuits/frits dans l'huile, ce qui inclut les chips, les frites et les sauces.
- Le sucre, c'est le mal.
- Se dire qu'on est trop fatiguée que pour aller courir un peu, c'est aussi le mal.
Mais comme la réussite de ce plan repose sur une bonne dose de motivation, de contrôle de soi et de sommeil récupérateur, quelque chose me dit que ce n'est pas gagné d'avance... Ce qui fait que je vais rajouter un autre dictat qui s'applique à vous, lecteursbienaimés:
- Quand vous verrez Bibil rompre l'un des dictats édictés ci-dessus, vous avez le droit de lui faire une gentille remarque. Dans le genre, "tiens, tu n'avais pas dit que?" Et si jamais, au lieu de rejetter l'objet du délit, je vous insulte et défends mon muffin au péril de ma vie, vous avez le droit de... heu... Et bien, de me faire remarquer que le 31 octobre, je devrai être déguisée en Sexy Witch avec une robe minimaliste et peu coopérative.
Quelque chose me dit que je vais passer un mois difficile.
Et que ma balance va avoir l'audace de m'accueillir avec des "- muscle" et "stable" dans les semaines à venir.

1 comment:

maman said...

donc pour bien confirmer cette décision majeure, nous somems allées à un cours de cuisine, où nous avons fait des cookies, des financiers (au thé vert sans chocolat blanc), la tarte tatin, la tarte aux poires, du café glacé..
Merci Sybille de ce chouette moment que ma balance n'a tellement aimé mais moi bien!!